Secteur privé : baisse de l’indice de confiance à fin 2018

Secteur privé-Indice-confiance L-Economiset-Maghrébin

L’indice de confiance du secteur privé en Tunisie a affiché une baisse notable de 13.57 points au 4ème trimestre 2018. Et ce, pour atteindre -22,91% contre -9,34% au 3ème trimestre 2018. Tels sont les résultats d’une enquête réalisée par l’IACE sur un échantillon de 300 entreprises privées.   

Ainsi, la dégradation de la confiance concerne le secteur des services. Où l’indice a perdu 2.85 points par rapport au 3ème trimestre 2018.

Cette détérioration est due essentiellement à la baisse de la demande, la chute des exportations, la multiplication des conditions d’accès au financement, ainsi qu’à l’évolution de la concurrence sur le marché.

Par ailleurs, même pour le 1er trimestre 2019, les chefs d’entreprises interrogés sont pessimistes par rapport à la situation globale de l’économie et l’évolution du niveau de l’activité du secteur des services.

Quant au secteur du bâtiment, l’indice de confiance a enregistré également une baisse de 20.3 points, pour se situer à -37.62 % contre -12.54.

Les estimations des chefs d’entreprises pour le 1er trimestre 2019 annoncent aussi la détérioration de la situation économique et de l’activité du secteur, ainsi que de la situation financière des entreprises.

Indice de confiance de certains secteurs d’activité en hausse

Par contre, l’indice de confiance du secteur des industries manufacturières a légèrement augmenté de 4,97 points. Et ce, en passant de -4.74 au 3ème trimestre à 0.23 points au 4ème trimestre 2018.

Cette légère amélioration résulte de l’évolution de la part du marché sur le marché national et des prix de vente à l’export. Par conséquence, pour le 1er trimestre 2019, les chefs d’entreprises entrevoient la croissance de ce secteur, l’augmentation du prix de vente à l’échelle nationale et sa diminution à l’étranger.

Tandis que l’indice du secteur du commerce a gardé le même score par rapport au 3ème trimestre de l’année 2018, soit -7.33 points.

En effet, cet indice de confiance affiche la plus faible valeur durant les cinq dernières années. Cette valeur peut être expliquée, selon les chefs d’entreprises sondés, par les difficultés d’approvisionnement. Pour le 1er trimestre 2019, ces chefs d’entreprises prévoient une diminution globale des commandes et des prix de vente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here