CAF : l’arbitrage vidéo (VAR) sera adopté dès les 8èmes de finale

l’arbitrage vidéo L'Economiste Maghrébin

A l’instar de plusieurs ligues européennes ou de la Coupe du monde en 2018, la CAF décide d’introduire la VAR. Et ce, lors des finales de la Ligue des Champions et de la Super coupe de la CAF.

Ainsi, la Confédération Africaine de Football (CAF) finit par faire le grand saut. En effet,  la VAR (Assistance vidéo à l’arbitrage) avait déjà été testée lors de la Super Coupe en 2018. Et la plus haute l’instance panafricaine se décide à conclure l’essai. Puisqu’elle utilisera l’arbitrage vidéo dès les 8èmes de finale de la Ligue des Champions et de la Super coupe de la CAF.

Et c’est par un communiqué sur son compte réseau social que la CAF officialise cette annonce. Le recours à la VAR se fera lors des ultimes rencontres disputées en matchs aller et retour de ses compétitions de club.

Un  moment « historique » pour le foot africain

Ainsi, et afin de se familiariser avec cette nouvelle technologie arbitrale, la CAF se propose d’organiser une formation accélérée. Elle se déroulera au Caire, au profit de six arbitres centraux et six assistants.

D’ailleurs, Amr Famhy, le secrétaire général de la CAF, se félicite de la décision. « C’est historique. Nous sommes la première confédération à utiliser la VAR lors des finales de compétitions interclubs », déclare-t-il.

Et d’ajouter : « C’est un moment historique pour le football africain. Cela montre clairement que la CAF est déterminée et engagée dans les compétitions interclubs. Elle apportera les technologies les plus récentes et innovantes pour l’améliorer. »

En outre, cette décision intervient après l’éclatant succès de la première mise en place de la VAR. C’était lors de la Super Coupe qui se déroulait à Casablanca en février 2018. La rencontre opposait le club marocain de Wydad AC à son homologue congolais de TP Mazembé.

La VAR pour éviter les erreurs humaines

Rappelons que l’arbitrage vidéo est mis en œuvre pour éviter les inévitables erreurs d’arbitrage qui peuvent changer la physionomie d’une rencontre.

De plus, la VAR n’est utilisable que dans quatre cas de figures : après un but marqué; sur une situation de penalty; pour un carton rouge direct; ou en cas d’erreur sur l’identité d’un joueur averti ou exclu.

Enfin, depuis 2016, la VAR officie dans plusieurs ligues des champions en Europe : en Italie, en Allemagne, au Portugal ou encore en Australie. Avant son adoption officielle lors du Mondial 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here