Biens confisqués : la participation de l’Etat s’élève à 21,3%

Bien confisqués - l'économiste maghrébin
le ministre de finances Ridha Chalghoum

L’année 2019 sera l’année de la liquidation de plusieurs biens confisqués d’après  le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, lors de son audition devant l’Assemblée des représentants du peuple, hier 18 février.

Le ministre a affirmé qu’il est prévu de liquider 94 entreprises appartenant au président déchu, à sa famille et son entourage. Outre celles qui sont en graves difficultés financières, bon nombre d’entre elles sont en faillite.

Revenant sur le bilan du travail de la commission nationale des biens confisquée en 2018, le ministre a affirmé que le nombre total des décisions de confiscation émises s’élève à 2335 dont 1007 concernent 646 entreprises appartenant à l’ancien président et son proche entourage.

Globalement, les biens confisqués par la commission nationale représentent 630 immeubles  tous types confondus, 242 comptes bancaires et postaux, 211 véhicules (yacht, voiture, moto, vélo), 20 fonds commerciaux ainsi que des chevaux pur-sang. La participation de l’Etat dans les entreprises saisies s’élève à 21,3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here