UGTT : mobilisation syndicale dans 11 gouvernorats

négociations sociales - L'Economiste Maghrébin
Place Mohamed Ali

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) est en pleine préparation pour les deux grèves générales. D’ailleurs, 11 unions régionales du travail ont fixé les dates de leurs commissions administratives régionales. Il s’agit d’une mobilisation syndicale qui semble être sans précédent. 

L’UGTT a fixé le calendrier comme suit :
– Sidi Bouzid, le 2 octobre ;
– Bizerte, le 2 octobre ;
– Monastir, le 3 octobre ;
– Sfax, le 4 octobre ;
– Sousse, le 4 octobre ;
– Manouba, le 4 octobre ;
– Béjà, le 6 octobre ;
– Gafsa, le 9 octobre ;
– Tunis, le 10 octobre ;
– Tozeur, le 11 octobre ;
– Ariana, le 11 octobre.

Faut-il encore rappeler que le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, mise sur la mobilisation des sections régionales de la centrale syndicale. N’a-t-il pas dit, à l’issue de la commission administrative nationale, qu’il veut une mobilisation totale des sections régionales de l’UGTT dans les régions. D’après les information dont nous disposons, toutes les unions régionales tiendront leur commission administrative aux dates prévues. En vue des deux grèves générales des 24 octobre et 22 novembre.

L’organisation des commissions administratives régionales permettra de remplir deux objectifs. Le premier objectif est une démonstration de force. Car très souvent tenir la commission administrative  rime avec mobilisation et alerte au sein de l’UGTT. La centrale syndicale, par ailleurs, souhaite à travers cette démarche bien coordonner entre les régions et impliquer tous les secteurs dans les grèves générales dans le secteur public et la fonction publique.

Par ailleurs, les bureaux exécutifs des différentes fédérations générales se déplaceront dans les régions pour convaincre les ouvriers du bien-fondé de la grève générale dans le secteur public et la fonction publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here