Le Forum de la Mer de Bizerte aura lieu les 20 et 21 octobre 2018

Mer L'Economiste Maghrébin

La Méditerranée est au centre de nombreuses réflexions. Elle nécessite une croissance économique s’appuyant sur ses ressources maritimes. C’est en partie la présentation du Forum de la Mer qui aura lieu les 20-21 octobre 2018 à Bizerte. L’événement est organisé par l’ITES (Institut tunisien des études stratégiques) avec l’Union pour la Méditerranée et la Saison Bleue. 

Ces rencontres euro-méditerranéennes ont pour objectif de débattre de l’économie bleue durable. Ce forum s’articulera autour de rencontres entre experts et avec le grand public.

De ce fait, plusieurs ateliers feront l’objet de discussions portant sur diverses thématiques. A titre d’exemple: l’environnement marin; les industries; les investissements et infrastructures maritimes; les nouvelles frontières de la mer; les loisirs et cultures maritimes.

Pendant ces deux journées, Bizerte organisera autour du vieux port et dans la ville des activités culturelles et des interventions urbaines (expositions, gastronomie, animations nautiques, projections) ouvertes à un large public.

L’érosion côtière touche 40% des plages européennes de la Méditerranée

Il s’agit de la première édition du Forum de la Mer qui s’inscrit dans le cadre de la saison bleue. Un projet rassemblant près de 150 événements dans tous les domaines, mettant en valeur le littoral tunisien sur une période de cinq mois, du 8 juin au 30 octobre 2018.

Inscrire des questions essentielles comme l’Union pour la Méditerranée

Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur de France en Tunisie, a souligné que l’Union pour la Méditerranée, qui fête ses dix ans aujourd’hui, trouvera sa raison d’avoir la Méditerranée en commun. « Nous avons un devoir de solidarité économique et environnemental », a-t-il dit. 

Parfois les espaces politiques sont des espaces de tension où des logiques s’affrontent. Ici, il s’agit d’un espace intellectuel, culturel, où tous pourront s’exprimer à égalité, sans rapports de force. Tel est le mérite de cette initiative. 

L’économie bleue au sens large ne représente que 12% du PIB

Un forum qui s’impose, comme l’a rappelé le directeur de l’ITES, Neji Jalloul. Pour lui, ce « Davos de la mer » sera le plus grand forum. Il a indiqué que l’ITES est partenaire de la manifestation. Ce forum se fondera sur l’expérience du partage.

De son côté, Patrice Bergamini, le chef de la délégation de l’Union européenne, a souligné l’importance de mettre en valeur ce que la Méditerranée peut nous offrir de mieux et de meilleur.

Il a également ajouté qu’un projet de dépollution du lac de Bizerte sera mis en place. Son coût s’élèvera à 90 millions d’euros.

Rappelons que l’érosion côtière touche 40% des plages européennes de la Méditerranée. Une prise de conscience et de responsabilité par rapport à la nécessité de préserver l’environnement maritime est de plus en plus urgente.

Partant du constat que l’économie bleue, au sens large, ne représente que 12% du PIB. De ce fait, les marges de progression au niveau de la croissance et de la création de nouveaux types d’emplois sont évidentes. L’objectif étant d’arriver pour les prochaines années à 20% du PIB. Peut-on relever ce défi ? Attendons voir lors du forum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here