Nabeul se noie sous les inondations

Nabeul L'Economiste Maghrébin

Quand des orages d’automne se transforment en inondations, il y a des vulnérabilités à corriger.  Après Bizerte, c’est Nabeul qui s’est noyée. En effet, des pluies torrentielles se sont abattues au cours des six dernières heures.  Aujourd’hui, les orages et les pluies  sont devenus synonymes d’inondations en Tunisie. 

Dans ces circonstances dramatiques pour la population locale, un seul recours : notre vaillante armée qui est comme toujours de toutes les corvées. Et pourtant nous avons une protection civile assez diligente et efficace mais dans ce genre de « catastrophe naturelle », nous avons pour habitude de faire intervenir l’Armée nationale qui se prête avec l’abnégation qu’on lui connaît à secourir les populations en détresse.

En tout  6 camions militaires effectuent en ce moment même des opérations de pompage de l’eau. Le gouvernorat de Nabeul est isolé en raison des inondations et les accès sont fermés.

La gouverneure de Nabeul, Salwa Khiari annonce l’ouverture d’un  centre de refuge à Tekelsa.

Par ailleurs, le chef du gouvernement Youssef Chahed, dans une déclaration sur les ondes radiophoniques a souligné: « Des renforts ont été déployés  après les fortes pluies dépassant les 200 millimètres ». Il a précisé que la situation commence à devenir stable.

Le chef du gouvernement a également ajouté que des agents de toute sorte sont mobilisés. Il s »agit de ceux de la Garde nationale, de la protection, de l’équipement, de l’environnement et de l’agriculture ainsi que la commission de lutte contre les catastrophes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here