Riadh Mouakher: la décentralisation n’est pas une mode politicienne

Riadh Mouakher L'Economiste Maghrébin

La décentralisation est en marche. Elle doit rapprocher l’Etat des citoyens pour fournir les meilleurs services. Tel est le débat novateur, participatif et dynamique ( flishbowl debate). C’est dans cet élan que la Journée internationale de la démocratie en ce vendredi 14 septembre a été célébrée. Que signifie la démocratie participative?

Lors de son allocution, Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales, a mis l’accent sur l’importance de la démocratie. Il a déclaré dans ce contexte: ” La démocratie a pu mettre fin à un régime autoritaire et libérer la parole”.  

Selon lui, la décentralisation n’est pas une mode politicienne. Il précise à cet effet: “D’ailleurs, la démocratie ne se résume pas au Parlement ou aux élections tous les cinq ans. Elle vise à inciter le citoyen à s’intéresser à sa commune et sa participation au conseil municipal. Et de poursuivre:  “La démocratie participative est à ses débuts. Il est important que le citoyen soit plus responsable”. 

Riadh Mouakher: “Le taux d’abstention lors des élections est lié à des difficultés socioéconomiques”

En clair, les résultats des élections municipales ont montré une forte abstention chez les jeunes. Dans ce contexte, M. Mouakher a souligné: ” Les promesses non tenues de la révolution ont énormément déçu les Tunisiens”. 

De ce fait, “la démocratie est une longue série d’expériences. Et on est au début. Tout comme j’espère que le citoyen sera un acteur éminent”, a-t-il poursuivi. 

Autre élément, mettre la démocratie directe au cœur de la politique locale. Les citoyens  doivent prendre des décisions et imposer leurs idées. La démocratie participative est encadrée par une charte, signée conjointement par les listes candidates et six municipalités.

L’organisation non-gouvernementale tunisienne «Action Associative» a élaboré la charte de la démocratie participative. Elle garantit la participation directe et effective des citoyens et de la société civile dans la prise de décisions. Ainsi que le suivi de la mise en œuvre de ces décisions relatives aux dépenses municipales et aux projets de développement. Tels ceux liés aux volets de l’infrastructure, la culture, l’économie et les affaires sociales.

Par

Publié le 14/09/2018 à 16:01

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend