Khawla Ben Aïcha: « Une alliance contre nature basée sur des intérêts et des calculs électoraux »

Khawla Ben Aïcha L'Economiste Maghrébin
Khawla Ben Aïcha

La stabilité politique est la priorité du moment, mais la position du mouvement Ennahdha quant au sort du chef du gouvernement semble ambivalente. Comment l’expliquer ? 

Khawla Ben Aïcha, députée de Machrou3 Tounes, souligne dans ce contexte: « Je pense que le mouvement Ennahdha est en train de manœuvrer pour obtenir plus de concessions de la part du chef du gouvernement. Tout comme il est important de ne pas oublier que ses leaders ont exigé le limogeage du ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem. Peut- être est-ce pour s’attribuer davantage de portefeuilles ministériels? En tout cas, ils profitent du chaos sur la scène politique et du conflit entre Chahed et son parti pour mieux manœuvrer. »

Khawla Ben Aïcha: « Le gouvernement devrait essentiellement se pencher sur les questions économiques »

Selon Mme Ben Aïcha, il y a aussi la possibilité que le chef du gouvernement accepte le 64ème point avec l’assurance de se voir nommé de nouveau en 2019… Elle précise: « On sait très bien que le chef du mouvement islamiste compte postuler pour la présidentielle de 2019. De plus, il est certain qu’un remaniement est plus qu’essentiel. » Elle ajoute: « Le gouvernement devrait surtout se pencher sur les questions économiques et sociales. »

Et de poursuivre: « Et se tenir loin de toutes les tractations politiques et les échéances électorales… Un débat autour des réformes politiques et autres questions pourrait se tenir entre les différents acteurs politiques. »

Interrogé sur la possibilité du scénario suivant: le chef du gouvernement Youssef Chahed formera son parti et probablement scellera une alliance avec Ennahdha. Ce qui lui permettra de revenir à la Kasbah. Elle a répondu: « Un tel scénario est très probable si les partis continuent à rester éparpillés. Surtout avec le taux d’abstention pressenti pour les prochaines élections. Et c’est dommage que le chef du gouvernement ne choisisse pas de s’allier avec sa famille politique naturelle. »

Le prochain scénario Ennahdha-Youssef Chahed ? 

Mme Ben Aïcha a souligné: « Ce serait une alliance contre nature, basée sur des intérêts et des calculs électoraux. Et je pense que l’opinion publique en est tout à fait consciente. » 
Elle conclut: « D’ailleurs, je trouve vraiment dommage les campagnes de dénigrement menées par le gouvernement contre ses détracteurs. Et surtout contre ceux qui le critiquent pour les dernières arrestations. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here