Prix Orange : la course à l’entrepreneuriat social

Orange L'Economiste Maghrébin

L’entrepreneuriat social a  encore de belles années devant lui. Car, l’entrepreneuriat social, c’est aussi une opportunité dédiée aux jeunes. En quête de sens, ce sont eux qui se lancent  dans l’aventure. Ils seront les leaders de demain… Ce cadre permet d’apporter de nouvelles réponses à des problématiques de long terme. Des entrepreneurs de demain qui mèneront des projets à fort impact socio-économique. Tel est l’objectif du Prix Orange de l’entrepreneur social.

Pour sa 4ème édition, Orange Tunisie organise en ce jeudi 6 septembre la cérémonie de remise de prix Orange de l’entrepreneur social.

Selon Thierry Millet, directeur général d’Orange Tunisie: “Cela fait huit ans que nous travaillons sur l’entrepreneuriat social. On veut vraiment que les projets présentés deviennent des success-stories. Et qu’ils donnent un vrai espoir et un vrai encouragement à tous ceux qui veulent entreprendre en Tunisie.”

Prix Orange: s’engager dans un futur durable et responsable

Présente pour la première fois à cet événement, Brigitte Dumont, directrice de la RSE du groupe Orange, a rappelé l’importance de l’entrepreneuriat social. Elle nous précise: “Je rencontre des entrepreneurs femmes et hommes et je m’aperçois qu’il y a une émergence de plus en plus forte des femmes. Il y a une réelle conscience des enjeux pour lesquels il faut s’engager et trouver des solutions assez rapidement pour un certain nombre de domaines e-santé, e-agriculture, e-services…”

“S’engager dans un futur durable et responsable”

Selon elle, tous ces jeunes sont nés avec le digital dans leur vie. Et d’ajouter: “Et pour eux, il y a une évidence d’utilisation des nouvelles technologies. Mais aussi cette capacité  d’anticipation et de projection des différents pays, c’est assez impressionnante”

 

En tout, six finalistes sont en compétition pour présenter leur projet face à des experts.

Prix Orange : six finalistes en compétition

– Firas Rhaiem, Epilert-e-sante, 24 ans diplômé en marketing et en entrepreneuriat. Il s’agit d’une plate-forme médicale web et mobile basée sur l’intelligence artificielle, dédiée aux enfants souffrants d’épilepsie. Elle permet d’alerter les utilisateurs (parents et médecins);

– Ferid Kamel, 3D wave, 36 ans ingénieur en informatique. Solution technologique consacrée à la valorisation et la médiation du patrimoine culturel et archéologique tunisien à travers essentiellement l’impression 3D;

– Khaoula Ben Ahmed, MoovoBrain/ e-santé 22 ans mastère en biophysique, radio physique et imagerie médicale. Solution de pilotage d’une chaise roulante électrique destinée aux personne handicapées qui n’ont pas la possibilité d’utiliser leurs membres supérieurs;                                     

– Mohamed Ali Bennour, Vap Now / e-services 38 ans diplômé en économie. Une application de mise en relation entre professionnels cleaner du lavage automobile qui utilise très peu d’eau;

– Salsabil Thabti, Vsober/e-santé  23 ans mastère en finance. Il s’agit d’une application mobile basée sur la réalité virtuelle qui vient en aide les consommateurs de drogues, essentiellement le cannabis pour s’en sortir et vaincre l’addiction.

– Amira Cheniour, Seabex/ e-agriculture, 31 ans ingénieur en informatique. Il s’agit d’une plateforme intelligente de contrôle et d’autonomisation dédiée à l’agriculture de précision qui permet d’optimiser l’utilisation des ressources, notamment l’eau, l’énergie et les fertilisants et d’améliorer la production.

Parmi les six finalistes, trois lauréats ont reçu le Prix Orange. De ce fait, les trois lauréats ont été primés à hauteur de 10000 dinars, 6000 dinars et 4000 dinars.

Trois lauréats ont reçu le Prix Orange

Le 1er prix, d’une valeur de 10000 a été décerné à Amira Cheniour, Seabex/ e-agriculture, 31 ans ingénieur en informatique.

Le deuxième prix, 6000 dinars a été décerné à Mohamed Ali Bennour, Vap Now / e-services 38 ans diplômé en économie

Le troisième prix de 4000 dinars a été décerné à Firas Rhaiem, Epilert-e-sante, 24 ans diplômé en marketing et en entrepreneuriat. 

Les trois lauréats sont ainsi qualifiés pour participer à la grande finale internationale. Ils seront en compétition avec ceux des autres pays d’Afrique et du Moyen Orient où Orange est présent soit au total 51 candidats. 

Rappelons que la cérémonie de remise des prix internationaux aura lieu le 14 novembre lors des AfricCom Awards au Cap en Afrique du Sud.

Cela fait huit ans qu’Orange mise sur l’entrepreneuriat social. En clair, encourager les porteurs d’idées à se lancer dans l’entrepreneuriat social et technologique. En leur proposant non seulement un appui financier, mais également de l’accompagnement personnalisé à travers différentes initiatives dont le prix Orange de l’entrepreneuriat social.

 

Par

Publié le 06/09/2018 à 15:03

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend