L’UGTT décrétera une grève générale dans les entreprises publiques

grève générale du secteur public - L'économiste Maghrébin

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) se  prépare à décréter une grève générale dans les administrations et les entreprises publiques.

C’est ce que la page officielle Facebook de la centrale syndicale a annoncé, hier. Cette décision intervient quelques heures après le limogeage de cinq hauts responsables du ministère de l’Energie.

En effet, Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT, présidera, mardi 4 septembre, une réunion avec les syndicats des entreprises publiques. Cette réunion permettra d’établir des stratégies pour préparer un plan prévoyant une grève générale.

Le porte-parole de l’UGTT a considéré que Youssef Chahed a implosé le ministère de l’Energie . Pour lui, Youssef Chahed a pris cette décision suite à des tractations politiques. En outre, il s’est interrogé sur le timing du limogeage des hauts cadres du ministère de l’Energie. «  Ce n’est pas le seul dossier de corruption », soutient-il.

Les raisons de la grève générale ?

Le limogeage du ministre de l’Energie et ancien syndicaliste vient annoncer la tension qui monte de nouveau entre  l’UGTT et le gouvernement.   Lassâad Yaacoubi,  secrétaire général de la Fédération de l’enseignement secondaire, affirme que la rentrée scolaire sera tendue.  Si le ministère ne  satisfait pas les revendications des enseignants et instituteurs, les grèves risquent de reprendre. D’ailleurs,  élèves et parents d’élèves ont deux problèmes principaux. Le premier problème est la hausse considérable des prix des fournitures scolaires et le deuxième le spectre des grèves.

La grève générale est l’ultime recours de la centrale syndicale en cas de confrontation avec le pouvoir en place. L’histoire de l’UGTT affirme que la centrale syndicale a souvent brandi la menace de la grève générale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here