Utica : Samir Majoul reçu par Fayez al-Sarraj à Tripoli

Samir Majoul L'Economiste MaghrébinSamir Majoul à la rencontre de Fayez Al Sarraj.

“Relancer les flux commerciaux et d’investissements entre la Tunisie et la Libye”, tel est l’objet de la visite de Samir Majoul, président de l’ Utica à Tripoli, suite à l’invitation du patronat libyen (Union des chambres de commerce de Libye). Cette démarche a pour optique d’améliorer les échanges tripartites Tuniso-Libye-Maghreb.

Objectifs : ancrer une préférence économique tunisienne en Libye et vice-versa, mais aussi faire un suivi de mécanismes conjoints, des avancées des échanges et la mise en place d’un lobbying commun “Tunisie-Libye” pour une relance économique conjointe.

Samir Majoul rencontre Fayez al-Sarraj

Samir Majoul a fait savoir que l’alliance patronale tuniso-libyenne a pour but de relancer les échanges et l’investissement. D’ailleurs, cette visite s’inscrit dans le cadre de la réunion des dirigeants des patronats maghrébins. Samir Majoul a rappelé l’importance d’œuvrer ensemble pour la relance économique tuniso-libyenne. Il précise dans ce contexte: “l’économie tunisienne reprendra son élan dans la mesure où elle sait renforcer son positionnement chez notre voisin et partenaire historique.”

Samir Majoul L'Economiste Maghrébin

D’ailleurs, il s’agit d’une présence très fortement appréciée ayant conduit, au delà des réunions bilatérales, à rencontrer le chef du gouvernement Libyen, Fayez al-Sarraj et le ministre libyen de la planification, Tahar Al Juhaimi.

Les présidents des deux centrales patronales ont évoqué leur volonté commune d’ancrer une préférence tunisienne et maghrébine auprès des autorités libyennes.

La balance commerciale à fin mai 2018 entre la Tunisie et la Lybie, selon les derniers chiffres publiés par l’INS, fait état de 38 773 466DT d’importations en valeur pour 39 390 105 d’importations en volume; contre 433 473 363DT d’exportations en valeur pour 287 057 108 d’exportations en volume.

Notons que les relations commerciales entre la Tunisie et la Libye sont régies par une convention instituant une zone de libre échange signée à Tripoli le 14 juin 2001.

Cette convention prévoit une :

  • Exonération des droits de douane et taxes d’effet équivalent pour tous les produits originaires de l’un des deux pays;
  • Liberté d’importation pour tous les produits originaires de l’un des deux pays.

Par

Publié le 11/06/2018 à 11:13

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin