Monastir – Tourisme : l’empreinte russe…

Touristes russes à Monastir L'Economiste MaghrebinFidélité de plus en plus observée des touristes russes qui enregistrent une évolution de 74%

A l’instar des autres pôles touristiques celui de Monastir ne cesse de bénéficier de la reprise touristique. Le bilan statistique des cinq premiers mois de 2018 confirme en effet une tendance haussière.

Du 1er janvier au 30 mai 2018 Monastir a accueilli 103 000 touristes, enregistrant une évolution de 15% par rapport à la même période de l’année 2017. Ce flux a généré 700 000 nuitées touristiques avec une augmentation de 45%.

Premier constat : si le nombre de nuitées est trois fois plus important que celui des arrivées, cela contribue à l’amélioration de la rentabilité du secteur, outre le fait qu’il renseigne sur l’allongement des durées de séjour des touristes en Tunisie.

Par nationalité, la lecture des chiffres renseigne sur la fidélité de plus en plus observée des touristes russes qui enregistrent une évolution de 74%, avec l’arrivée au cours de la même période de 157 000 Russes.

Le nombre de touristes français a été de 30 000, celui des Allemands est de 30 500 (+45%).

Monastir accueille Salma Elloumi-Rekik

Ces chiffres sont certes encourageants mais ne doivent pas masquer des insuffisances auxquelles il faut leur apporter des solutions avec une urgence signalée. La réflexion revient à Salma Elloumi-Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, à l’adresse des professionnels de Monastir réunis à l’occasion de la visite de la ministre dans la région.

L’urgence des solutions se justifie à la veille d’une haute saison qui s’annonce bonne. La région se trouve ainsi dans l’obligation de résoudre nombre de problèmes pour réussir une saison manifestement synonyme d’abondance. Ils ont trait à l’environnement et à la propreté des cités, à la dégradation de la qualité des services dans les hôtels, aux intrus qui portent préjudice à plusieurs métiers dont le transport touristique, l’animation, le guidage touristique.

Il est à noter que la région de Monastir est actuellement forte de 50 hôtels classés, totalisant une capacité de 21 000 lits, 62 agences de voyages, 15 restaurants touristiques, deux parcours de Golf, une marina, quatre musées et un aéroport international…

Par

Publié le 11/06/2018 à 10:51

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin