Mondher Belhaj Ali : Youssef Chahed ne démissionnera pas

Mondher Belhaj Ali
Mondher Belhaj Ali

L’ancien député de Nidaa Tounes, Mondher Belhaj Ali, a déclaré que Youssef Chahed  n’envisage pas de  jeter l’éponge ou de demander le renouvellement de la confiance auprès de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Lors de son intervention sur les ondes radiophoniques, aujourd’hui 28 mai, le député a fait savoir qu’il faut bien respecter la Constitution, sans se laisser aller à des supputations sans fin comme cela se passe depuis des mois.

Revenant sur l’attitude du mouvement Ennahdha concernant l’Accord de Carthage II et Youssef Chahed, Mondher Belhaj Ali a affirmé que le mouvement Ennahdha ne lâchera pas Youssef Chahed qu’après avoir garanti un certain nombre d’acquis, telle la certitude d’obtenir plusieurs portefeuilles ministériels  au sein du prochain gouvernement et surtout la garantie qu’il n’y aura pas de révision pour ces nominations. Pour lui, le mouvement Ennahdha tient encore à Youssef Chahed parce qu’il n’existe pas de remplaçant qui fasse l’unanimité pour le moment.

Mondher Belhaj Ali explique pourquoi le Mouvement Ennahdha ne lâchera pas Youssef Chahed

Dans le même contexte, le député avance que Youssef Chahed devra faire des concessions en faveur du mouvement Ennahdha. D’ailleurs, quelques concessions ont déjà été faites à l’instar de la prolongation du mandat de l’Instance Vérité et Dignité et la fermeture des cafés et des restaurants pendant le mois de Ramadan. Pour Mondher Belhaj Ali  la crise actuelle confirme la fin du consensus entre le Mouvement Ennahdha et Nidaa Tounes.

Pour rappel, suite à une réunion tenue ce matin au sein du palais présidentiel, le Président de la République Béji Caïd Essebsi a annoncé la suspension de la réunion  de l’Accord de Carthage 2 pour une période indéterminée. La nouvelle a été annoncée, ce matin par la porte-parole de la Présidence de la République, Saïda Garrache sans fournir d’explications. Notons par ailleurs que la décision de suspendre la réunion a pris de court aussi bien les analystes que les politiques.
[raside number= »3″ tag= »accord de Carthage « ]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here