Signature d’un partenariat entre TAEF et l’ESSECT

ESSECT
signature de la convention entre Taef et Essect

Tunisian American Enterprise Fund (TAEF) et l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales de Tunis (ESSECT) ont signé un partenariat lundi, en présence de Héla Kaddour Fourati, directrice générale du TAEF et Slim Driss, directeur de l’ESSECT et Professeur en sciences économiques. 

Il s’agit d’une rencontre heureuse entre le monde universitaire et le monde économique, à travers un PPP. C’est également une réponse aux besoins des entreprises qui sont à la recherche de profils adéquats et d’étudiants en quête d’emploi et de stage.

Les deux partenaires semblent connaitre parfaitement les objectifs du partenariat. Il s’agit de promouvoir l’entrepreneuriat, en encourageant la coopération académique et professionnelle, à travers le partage d’informations, de stages pour les étudiants, de conférences, de projets et d’autres actions, dans le but d’impacter positivement et de manière ciblée et pérenne l’écosystème entrepreneurial en Tunisie.

TAEF et ESSECT misent sur l’entrepreneuriat et la formation

Le partenariat s’articule autour de cinq points majeurs qui touchent, entre autres, l’employabilité des diplômés :

  • L’échange d’information entre ESSECT et TAEF sur divers sujets et questions relatifs aux objectifs de TAEF et aux domaines d’études de l’ESSECT;
  • Des stages pour les étudiants de l’ESSECT au sein de TAEF, ou au sein des entreprises financées par TAEF à travers le programme « TAEF Fellows Program »;
  • L’organisation de conférences, débats et de tables rondes à l’ESSECT sur des thèmes portant sur l’entrepreneuriat et tout sujet s’y rapportant;
  • La coopération dans le domaine de l’entrepreneuriat et de l’innovation, à travers l’incubateur ESSECT-ENSIT Business Incubator (E2BI);
  • L’identification de thèmes de recherche qui touchent à divers domaines (finance, économie, innovation), la production de notes sur ces questions, l’élaboration de business cases et d’analyses de success stories en entrepreneuriat.

Prenant la parole, Héla Kaddour Fourati a indiqué qu’il ne s’agit pas du premier partenariat entre le fonds et une université. D’ailleurs, un partenariat a été signé entre le fonds et Mediterranean School of Business (MSB), en 2016.  « L’idée consiste à nouer des liens avec les différents intervenants de l’écosystème », affirme-t-elle. Et en parallèle le programme Follow up a été développé. Elle a affirmé que suite à une période d’essai, le concept a affirmé sa réussite et le partenariat est devenu possible avec toutes les universités. La directrice a, par la même occasion, confirmé qu’il y aura d’autres partenariats avec des universités, d’ici fin 2018.

De son coté, Slim Driss a affirmé lors de son intervention que l’ESSECT dispose d’une panoplie d’étudiants dans plusieurs spécialités qui sont employables et fonctionnelles en économie et commerce international. Et de considérer que le partenariat avec TAEF ouvrira plusieurs perspectives aux étudiants, que ce soit en terme de stage ou d’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here