La FTH et l’ONA se mettent à deux pour la promotion de l’artisanat

FTH
Le bureau exécutif de la FTH

Tourisme et artisanat, un binôme gagnant pour inciter les Tunisiens à réserver tôt, voire très tôt, leurs  vacances dans les hôtels en vue de la haute saison. La Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH)  vient de tenir une conférence de presse à ce sujet, aujourd’hui 20 avril, à son siège, en présence de son président Khaled Fakhfakh et de quelques membres du bureau exécutif. 

À cette occasion, le président de la Fédération a affirmé que pour la première fois, la FTH sera présente au Salon de la création artisanale qui se tient du 26 avril au 5 mai 2018, à Tunis. Cette procédure unique en son genre d’après l’intervenant permet de remplir deux objectifs, à savoir être proche des clients tunisiens pour leur  permettre de faire des réservations de leurs  vacances tôt tout en profitant d’une promotion à l’occasion du salon. Egalement, cette participation permettra à la Fédération de  participer à la  promotion  de l’artisanat tunisien.

Revenant sur les détails du programme, Mehdi Allani, président de la FTH (section de Nabeul et Hammamet) a précisé que l’événement s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’Office national de l’artisanat et la FTH afin de soutenir l’artisan et promouvoir l’artisanat dans les hôtels et hors des murs des hôtels. Cette  action contribuera à un meilleur rapprochement entre les hôteliers et les artisans  afin que l’artisanat soit plus présent dans les hôtels tunisiens,  indique-t-il.

Dans cette édition, la FTH occupera un stand de 238 m2. Pour être en concordance avec l’esprit du salon, le stand sera décoré  d’une façon artisanale, affirme l’intervenant et 50 hôtels vont exposer leurs promotions dans le stand pour les 130 mille visiteurs attendus dans cette édition. Pour lui, la saison touristique s’annonce prometteuse et positive.

Le soutien à l’artisanat se traduit aussi par le  fait que la FTH est le sponsor unique des trois concours de la création artisanale qui seront  organisés par l’Office national de l’Artisanat, dans le cadre du salon. Ainsi la FTH a financé les trois premiers prix des trois concours du salon et s’est engagée à promouvoir  les produits gagnants à travers une exposition itinérante d’un hôtel à un autre dans les régions pour les exposer.  Dans le même contexte, il a affirmé que les hôtels se sont engagés à ne pas vendre ou louer leurs espaces aux commerçants qui proposent des produits artisanaux contrefaits.

De son côté Rym Ben Fadhl,  secrétaire général de la FTH, a rappelé que le nombre des nuitées a chuté à partir de 2011 pour atteindre en 2015 un seuil « catastrophique ». L’intervenante a fait savoir qu’actuellement  le nombre des nuitées des Tunisiens est sur une courbe ascendante. Par ailleurs, elle a indiqué que contrairement aux Tunisiens, les étrangers font des réservations pour leurs vacances assez tôt. Les Tunisiens  attendent mai ou juin pour réserver, une période où la plupart des hôtels affichent complet.

Jusqu’au 31 mars 2018, les nuitées passées par des Tunisiens dépassent le nombre de celles passées par des étrangers, soit un million de nuitées, en augmentation de 2% par rapport à l’année dernière.  Pour elle, il existe plusieurs indices affirmant que la saison touristique sera fructueuse.  De même, elle a affirmé que  ce nombre a évolué de 40% par rapport à 2010. En ce qui concerne le marché européen , le nombre des nuitées est de 986.000 jusqu’au 31 mars 2018.

Mona Ben Halima, membre du bureau exécutif de la FTH, a de son côté affirmé que les recommandations  des assises du tourisme ainsi que le label qualité  n’ont pas encore été appliqués. Elle a appelé le consommateur qui désire faire une réservation dans un hôtel à lire les commentaires des internautes sur les sites spécialisés avant d’arrêter son choix.
[raside number= »3″ tag= »tourisme « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here