Farouk Kamoun : il faut améliorer l’attractivité de l’université tunisienne

Farouk Kamoun Forum L'Economiste Maghrébin

Lors de son intervention dans le cadre de la XXème édition du Forum de l’Economiste Maghrébin, au panel intitulé « Mobilité des hommes et des talents : l’école et le travail »,  le Professeur Farouk Kamoun, Président du Conseil d’Administration de l’Université privée Sesame, a affirmé que le phénomène de la fuite des compétences et la recherche des compétences sont des phénomènes mondiaux.

Pour Farouk Kamoun, ce phénomène a connu une certaine accélération due à plusieurs changements technologiques se référant à une récente étude élaborée par le Forum économique mondial. Il a avancé que même au niveau des emplois, les métiers et les professions qui verront le jour dans dix ans ne sont pas connus pour le moment et que d’autres professions et métiers actuels vont disparaître à cause des transformations technologiques. Et c’est d’ailleurs pourquoi, les entreprises sont toujours en quête de nouvelles compétences, car il s’agit de trouver des talents et des compétences dont les autres entreprises ne disposent pas.

Revenant sur le secteur des TIC, Farouk Kamoun a indiqué que partout dans le monde il existe un besoin en étudiants pertinents et capables de donner une valeur ajoutée, cela peut être constaté dès le contenu de leurs PFE, ce qui facilite leur mobilité. «Mais la question demeure de savoir comment l’université pourrait former des talents rapidement», lance-t-il.

L’Université elle-même est touchée par le phénomène technologique et paradoxalement l’université est à la traîne par rapport au changements numérique. A la fin de son intervention, il a recommandé l’amélioration de l’attractivité du site universitaire tunisien.
[raside number= »3″ tag= »université « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here