La congestion portuaire nous a coûté …

En arrivant au Port de Radès, les navires doivent attendre parfois jusqu’à deux semaines avant de pouvoir accoster au quai. Ces retards ne sont pas sans répercussions sur les coûts, notamment en termes de frais supplémentaires de stationnement et de gardiennage et d’éventuelles pénalités de retard à payer, en devises, à l’armateur pour non-restitution des conteneurs à temps.   

leconomistemaghrebin.com publie, depuis le 5 février 2018, le coût quotidien et global de la congestion portuaire. Selon les données fournies par la FNT (Fédération nationale du Transport), relevant de l’UTICA, ce coût a atteint au mois de février 3,7 millions dollars et 4 millions dollars au mois de mars 2018. Le coût de la journée du 18 avril 2018 de la congestion a atteint 117 mille $. Du 1er au 18 avril 2018, le coût provoqué par la congestion portuaire a atteint les 2,4 millions dollars.

 

Par

Publié le 18/04/2018 à 10:30

  • rihane lotfi

    au vu de ce manque a gagner aucune reaction du gouvernement..c’est quand meme bizarre et incomprehensible!!!!!

  • Philippe Roumeau

    le problème n’est pas forcement là où l’on croit, il n’y a pas que le port à mettre en cause, c’est trop facile de taper QUE sur le gouvernement, il n’est qu’une partie de la cause

    • Sandra Choubani

      Bonjour,
      Il ne s’agit pas de “taper” sur qui que ce soit. Mais plutôt de sensibiliser, d’informer sur les coûts réels perdus et de susciter le débat pour permettre de faire émerger des solutions. Cordialement.

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin