Amen Bank – AFD : signature de la convention de financement de la ligne SUNREF

Amen Bank AFD

L’Agence Française de Développement (AFD) et l’Amen Bank, ont signé lundi une ligne de crédit de 10 millions d’euros, soit environ 30 millions de dinars, destinée à soutenir les projets tunisiens d’efficacité énergétique, d’énergies renouvelables et de réduction de la pollution. L’événement s’est tenu en présence de Gilles Chausse, directeur de l’AFD Tunisie et du président du directoire d’Amen Bank, Ahmed El Karm

Amen Bank est la troisième banque tunisienne à rejoindre le Programme SUNREF d’un montant de 40 millions d’euros pour accompagner les marchés des énergies renouvelables, et plus généralement le «financement vert», ainsi que les projets de dépollution et respectueux de l’environnement.

La ligne de crédit est accompagnée d’une enveloppe d’assistance technique, financée par l’Union européenne. Ce volet vise à renforcer les capacités des différents acteurs (banques, entreprises et les deux agences technique que sont l’Agence Nationale de Maîtrise de l’Energie et l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement). Une enveloppe de prime à l’investissement est également mise à la disposition des entreprises.

Pour l’AFD, ce prêt s’inscrit dans le cadre des engagements pris par le Groupe AFD pour appuyer la transition énergétique en Tunisie. Cette volonté s’est traduite par la lettre d’intention signée entre le directeur général de l’AFD et le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, le 1er février 2018, à l’occasion de la visite en Tunisie du président Emmanuel Macron.

Pour l’Amen Bank, cette ligne consolide les rapports privilégiés entre l’AFD et Amen Bank. Elle vient à point nommé pour permettre à Amen Bank de contribuer efficacement au financement du programme national d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables par l’application des conditions avantageuses en termes de durée et de taux d’intérêt.

Par

Publié le 17/04/2018 à 08:32

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin