Groupe QNB : résultats financiers du premier trimestre 2018

Le groupe QNB, la plus grande institution financière de la région Moyen-Orient et Afrique (MEA), a annoncé ses résultats pour le premier trimestre 2018.

Le bénéfice net a atteint 3,4 milliards QAR (0,9 milliards USD) au premier trimestre 2018, enregistrant une hausse de 7% par rapport à la même période de l’année précédente. Le total des actifs a augmenté de 12 % par rapport à Mars 2018 pour atteindre 834 milliards QAR (229 milliards USD), soit le plus haut niveau jamais atteint par le Groupe.

Le total des actifs enregistre une forte croissance due à une augmentation de 12% des crédits et des avances qui ont atteint 598 milliards QAR (164 milliards USD). Le financement de la clientèle a également augmenté de 12% pour atteindre 604 milliards QAR (166 milliards USD)  en Mars 2018, ceci a donné lieu à un ratio de crédit/dépôt de 99% au premier trimestre 2018 : ce qui reflète l’amélioration des ressources de la banque et de son ratio de liquidité.

La politique prudente de contrôle des coûts et la capacité de générer des revenus forts du groupe lui ont permis de maintenir un ratio d’efficience (ratio coûts/revenus) de 27 ,8% ce qui est considéré comme l’un des meilleurs ratios atteints par les grandes institutions financières de la région.

Le groupe est parvenu à maintenir son ratio des créances classées par rapport aux crédits à 1,8% (parmi les plus bas ratios atteints par les grandes institutions de la région MEA,  reflétant ainsi la qualité du portefeuille de crédits du groupe et la gestion efficace du risque de crédit. La politique conservatrice du groupe au titre de provisionnement s’est poursuivie avec un taux de couverture atteignant 110 % au 31 Mars 2018.

Le total des capitaux propres a augmenté de 2% par rapport à Mars 2017 pour atteindre 73 milliards QAR (20 milliards USD) au 31 Mars 2018. Le rendement par action a atteint 3,6 QAR (1,0 USD), contre 3,3 QAR (0,9 USD) en Mars 2017.

Le calcul du ratio de fonds propres (ratio de solvabilité) selon la banque centrale du Qatar et les normes de Bâle III s’est élevé à 16,0% en Mars 2018, soit un niveau bien au-dessus des exigences règlementaires minimales de ces deux instances règlementaires. La politique du groupe consiste à préserver son assise  financière pour appuyer ses stratégies de développement futures.

Dans le cadre du renforcement de son positionnement en qualité d’institution financière internationale, le conseil d’administration du groupe vient de soumettre à l’assemblée générale extraordinaire (prévue pour le 17 Avril 2018) pour approbation la décision d’augmentation des participations des investisseurs  étrangers au capital de la banque de 25% à 49% en plus de l’augmentation de la part des personnes physiques actionnaires de 2% à 5% conformément aux dispositions et lois en vigueur.

Le groupe QNB a réussi à obtenir des crédits auprès des marchés internationaux durant le premier trimestre 2018 ayant conduit aux émissions aux marchés de capitaux internationaux  d’une valeur de 700 millions de dollars australiens à maturité de 5 et 10 ans en Australie et des bons Formosa à Taiwan d’une valeur de 720 millions USD ainsi que des émissions privées d’une valeur globale de 2,5 millions USD à maturité de 2 et 3 ans et un prêt syndiqué non garanti de 3,5 milliards USD et d’une durée de 3 ans en Février 2018.

Le groupe QNB dessert une clientèle de plus de 22 millions de clients avec plus de 28 000 collaborateurs répartis sur 1 200 sites et 4300 distributeurs automatiques de billets.

Par

Publié le 16/04/2018 à 15:30

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend