UIB : évolution de 15,4% du PNB au premier trimestre 2018

résulats UIB 2018- L'

L’UIB (Union Internationales de Banques) a tenu hier sa communication financière. La rencontre avec la presse financière, les analystes financiers, les actionnaires …a été animée par Kamel Néji, président du conseil de l’UIB et Mondher Ghazali, Directeur Général de la banque et a porté, notamment, sur les réalisations de l’exercice 2017, les performances réalisées au 31 mars 2018 ainsi que les perspectives d’avenir.

Cette communication financière a été aussi l’occasion pour faire le point sur l’exécution de la stratégie 2017-2020 et la présentation des performances et résultats réalisés au 31 mars 2018, ainsi que la présentation des perspectives de la banque pour la période 2018-2020.

Les résultats réalisés au premier trimestre étaient conformes aux objectifs de la banque pour l’année en cours qui devrait permettre à l’UIB de continuer à s’adapter, à se transformer et à se développer ses projets de croissance durable et profitable à ses clients et à ses actionnaires.

«L’UIB n’a jamais été aussi forte. Nombreux projets de croissance durable et profitable sont en cours. Les préparatifs sont bien engagés. Nous continuerons à être un modèle pour le secteur bancaire tunisien et à être au service de l’économie et du marché », a souligné Kamel Néji.

Les réalisations au premier trimestre 2018 ont confirmé la tendance de l’année 2017 avec des ressources et emplois en croissance, des revenus en hausse et charges générales maîtrisées.

Au 31 mars 2018, le Produit Net Bancaire de l’UIB a progressé de 15,4% pour atteindre 76 MTND contre 65,8 MTND à fin mars 2017. Compte non tenu de la contribution au Fonds de Garantie des Dépôts prévue par le décret gouvernemental numéro 2017-268 du 1er février 2017 (2872 KTND à fin mars 2018, le Produit Net Bancaire évolue de 19,8%.

Mondher Ghazali, Directeur Général de l’UIB

« L’UIB a franchi un premier jalon avec une croissance durable et l’élargissement de ses offres et le renforcement de son leadership sur le marché de la clientèle des particuliers. Les résultats du premier trimestre illustrent l’implémentation de la banque dans sa stratégie 2017-2020 lancée il y a presque 11 mois, fondée notamment sur la digitalisation, la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent, la différenciation et l’innovation », a affirmé Mondher Ghazali lors de la communication financière.

L’encours des dépôts s’élève à 4 143,8 MTND au 31 mars 2018 contre 3 638,6 MTND une année auparavant. Cette hausse des dépôts de +13,9%, correspondant à +505,2 MTND, résulte de la bonne tenue des dépôts à vue (+133,5 MTND), des dépôts d’épargne (+153,1 MTND), des dépôts à terme et certificats de dépôt (+188,1 MTND) ainsi que de l’augmentation des autres dépôts et avoirs de la clientèle (+30,5 MTND).

Les produits d’exploitation bancaire, présentés nets d’agios réservés, affichent une progression de +28,1% pour atteindre 128,3 MTND au 31 mars 2018 contre 100,2 MTND à fin mars 2017.

La marge d’intérêt a atteint 43,2 MTND au 31 mars 2018 contre 35,6 MTND à fin mars 2017, soit une progression de 21,5%.

Les revenus du portefeuille-titres commercial et d’investissement enregistrent une progression de 51,8% pour atteindre 11,3 MTND au 31 mars 2018 contre 7,5 MTND à fin mars 2017. Cette évolution provient principalement de l’activité des changes qui a généré des revenus de 8.5 MTND à fin mars 2018 conte 4.5 MTND une année auparavant.

Le Résultat Brut d’Exploitation est en hausse de 17.5%, et s’élève à 39,6 MTND au 31 mars 2018 contre 33.7 MTND à fin mars 2017. Compte non tenu de la contribution au Fonds de Garantie des Dépôts prévue par le décret gouvernemental numéro 2017-268 du 1er février 2017(2872 KTND à fin mars 2018), le RBE évolue de +26%.

Le coefficient d’exploitation s’établit à 48% au 31 mars 2018 conte 48,9% à fin mars 2017. Compte non tenu de la contribution au Fonds de Garantie des Dépôts, le coefficient d’exploitation s’établit à 46,2% au 31 mars 2018.

Par

Publié le 13/04/2018 à 14:07

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin