Youssef Chahed annonce une liste de mesures au profit des PME

gouvernement Chahed
"Le chef du gouvernement a voulu faire valoir son bilan et ses projets pour faire sortir le pays de la crise notamment économique"

Lors de la séance d’ouverture officielle de la conférence nationale sur «L’industrie et les PME: garantie du développement économique», organisée aujourd’hui par le ministère de l’Industrie et des petites et moyennes entreprises, Youssef Chahed, Chef du Gouvernement, a dressé une analyse chiffrée du secteur de l’industrie en Tunisie et une batterie de mesures. 

Dans ce sens, il a annoncé que le lancement d’un programme national visant à présenter l’image réelle de la Tunisie en tant que plateforme de production et d’exportation, et ce, grâce à ses ressources humaines, ses compétences, sa position géographique et son intégration dans plusieurs espaces régionaux, notamment l’euro-méditerranéen et africain. Ces atouts permettront, selon ses dires, à la Tunisie de devenir un hub entre l’Europe et le continent africain.

Ainsi, il a précisé que durant les derniers décennies, le secteur de l’industrie en Tunisie est devenu un des fondamentaux pour les exportations, en raison de la mise en place de plusieurs programmes et mesures au profit des entreprises et l’environnement d’affaires.

« D’ailleurs, les exportations du secteur industriel représentent aujourd’hui la première ressource de devises dans le pays. Elles représentent, également, environ 90% du total des exportations des biens et services. Sachant que le marché européen accapare 85% de ces exportations », a précisé le Chef du gouvernement.

Et d’ajouter qu’afin d’améliorer davantage ce secteur, une des priorités du gouvernement consiste en la relance de la Tunisie en tant que premier pays sud-méditerranéen exportateur industriel pour l’Union européenne à l’horizon 2020, et ceci est possible vu que le pays renoue avec sa place de pôle euro-méditerranéen pour l’industrie, les technologies et l’innovation. Pour ce faire, il a affirmé que le gouvernement s’engage à accélérer les réformes et les mesures nécessaires.

Chiffres clés du secteur industriel

En chiffres, Youssef Chahed a précisé que les exportations industrielles ont atteint 31 milliards de dinars en 2017 contre 4,5 milliards de dinars en 1995. Elles devraient enregistrer une hausse de 15% par an pour se situer à 47 milliards de dinars en 2020, selon le plan d’action élaboré par le gouvernement.

Ce plan d’action prévoit, aussi que 20% des exportations tunisiennes soient accaparés par les exportations industrielles en 2020, grâce à une excellente technologie contre 15% en 2017. Quant aux investissements industriels approuvés, M. Chahed a indiqué qu’ils ont atteint 2259 milliards de dinars en 2017 et seraient de l’ordre de 3000 milliards de dinars en 2020.

Au niveau de l’emploi, le secteur industriel a offert, selon ses propos, 505 mille postes d’emploi à fin 2017 contre 500 mille en 2010 et 580 mille prévus pour 2020, soit une moyenne de 25 mille postes d’emploi supplémentaires par an.

Quelles mesures au bénéfice des PME

« Malgré ces indicateurs positifs, on ne peut ignorer les difficultés par lesquelles passe l’entreprise, notamment la PME, à savoir la baisse de la productivité, la hausse du coût des crédits bancaires et ses impacts négatifs sur l’investissement, les difficultés logistiques liées à la diminution de la qualité des services au niveau des ports tunisiens, le manque de formation dans certaines spécialités, les difficultés d’approvisionnement en  matières premières surtout pour le secteur textile et habillement, la complexité des procédures administratives ainsi que le manque de soutien destiné à l’internationalisation des entreprises nationales… », a-t-il précisé.

Pour faire face à ces difficultés, des mesures au bénéfice des PME ont été prises afin de mettre à leur disposition tous les moyens de réussite. Il s’agit, d’après Youssef Chahed, de la publication d’un décret-loi relatif à une caisse de compensation et d’encouragement des PME, dont le montant total consacré est de l’ordre de 400 millions de dinars au profit de 600 PME pour une durée de trois ans.

Dans le cadre de la coopération avec le secteur privé et les institutions financières internationales, il a estimé que le gouvernement va mettre en place des lignes de crédit destinées aux PME actives dans le secteur industriel avec la garantie de l’Etat, à l’instar de la ligne de crédit de la BH d’une valeur de 350 millions de dinars. En outre, un programme pilote sera mis en œuvre au profit de 50 entreprises championnes de l’industrie tunisienne.

Au final, le Chef du gouvernement a déclaré que le ministère de l’Industrie et des PME a été chargé d’élaborer une étude visant à mettre en place des mécanismes pour booster les investissements dans les secteurs prometteurs, outre le lancement d’une étude pour la création de Tunis, ville technologique qui s’étendra sur 500 hectares.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here