Ridha Chalghoum rassure les fonctionnaires

ridha chalghoum

Le ministre des Finances Ridha Chalghoum a affirmé qu’il y aura pas de perturbation au niveau du versement des salaires des fonctionnaires, dans une déclaration accordée à nos confrères du quotidien arabophone Al-Chourouk, dans sa livraison du 8 avril.

Tout en reconnaissant l’existence d’une crise des finances publiques, Ridha Chalghoum a affirmé que le crise peut porter atteinte à d’autres secteurs. Pour lui, le défi le plus important qui doit être relevé actuellement est la baisse des réserves en devise en Tunisie qui ont atteint 80 jours. Rappelons que les normes internationales exigent des réserves de devises capables d’assurer l’importation pendant trois mois.

Il  convient de rappeler que la situation économique en Tunisie est critique et que les indicateurs économiques sont au rouge. D’après la loi de finances 2018, les ressources propres de l’Etat sont de l’ordre de 24 milliards de dinars, alors que les dépenses sont de 35 milliards de dinars.

Malgré cette situation, la Tunisie se trouve encore obliger de recourir à l’endettement pour combler de déficit budgétaire et le déficit commercial. De même, la masse salariale a atteint 14.897 millions de dinars en 2017 et pourra atteindre 16.574 millions de dinars en 2018. Notons qu’en 2010, la masse salariale était de l’ordre de 6.785  millions de dinars. Cette situation a été aggravée par la multiplication du nombre des fonctionnaires de 435.487 en 2010 à 785.326 en 2018.
[raside number= »3″ tag= »finances publiques »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here