ATL prévoit un résultat net de 11,1 MDT à la fin 2018

«L’Arab Tunisian Lease (ATL) occupe la troisième place parmi les compagnies de leasing tunisiennes avec une part de marché de 15%, derrière Tunisie Leasing et Hannibal Lease», a annoncé son directeur général Slimane Bettaieb, dans le cadre d’une communication financière organisée au siège de la Bourse de Tunis.

Revenant sur les performances de ladite société en 2017, M. Bettaieb a précisé que l’ATL a vu ses mises en force et ses Produits Nets de Leasing en hausse progressive de respectivement 29% et 15,6% par rapport à l’exercice 2016. Ainsi, le résultat net a augmenté de 33% sur un an, pour s’établir à 10,7 millions de dinars en 2017.

En ce qui concerne les coûts de refinancement, l’année 2017 a été marquée par un recours plus poussé au financement extérieur, soit de l’ordre de 112 millions de dinars contre 27 millions de dinars en 2016, et ce, avec la BEI et le fonds SANAD. «Cette tendance va se poursuivre en 2018 avec plusieurs établissements étrangers, dont la BERD», a précisé le directeur général.

Slimane Bettaieb, Directeur général d'ATL.
Slimane Bettaieb, Directeur général d’ATL.

S’agissant de l’impact de la dépréciation du dinar sur les prêts contractés auprès de ces établissements, il a affirmé que l’ATL se couvre contre les risques de changes auprès de Tunis RE, moyennant une prime de 4%.

Quant à l’impact de la hausse du TMM, M. Bettaieb a estimé qu’une hausse d’un quart de point engendre 120 millions de dinars de charges supplémentaires. «Néanmoins, la majorité des ressources de l’ATL sont à taux fixe, ce qui limite relativement son exposition aux fluctuations du TMM», dit-il.

Notons que le conseil d’administration de l’ATL proposera un dividende de 0,250 dinars par action au titre de l’exercice 2017, et ce, lors de l’AGO prévue pour le 30 avril 2018.

Perspectives 2022

Revenant sur le business plan 2018/2022 de l’ATL, Slimane Bettaieb table sur des revenus nets de leasing de 30,9 millions de dinars en 2018 et 41,7 millions de dinars en 2020, contre 28,2 millions de dinars en 2017.

Elle prévoit également d’atteindre un résultat d’exploitation de 15,9 millions de dinars en 2018 et 21,2 millions de dinars en 2022, contre 15,3 millions de dinars en 2017.

Pour le résultat net, le directeur général a annoncé que l’ATL prévoit d’enregistrer 11,1 millions de dinars en 2018, 11,7 millions de dinars en 2019 et 14,8 millions de dinars en 2022, contre 10,7 millions de dinars en 2017.

Au final, M. Bettaieb est revenu sur le projet de lancement d’une filiale en Côte d’Ivoire, indiquant que ce dossier a été réintroduit auprès de la Banque centrale de Tunisie (BCT) avec un partenaire privé tunisien, en l’occurrence SEGINA-Ferid Abbes. Une demande d’agrément serait, selon ses dires, déposée auprès de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) après l’obtention de l’accord de la BCT.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here