Beni Watani : “Il faut avoir une morale politique et non réviser la loi électorale”

Le parti Beni Watani a mis l’accent sur l’importance d’élire les membres de la Cour constitutionnelle. Il a déclaré à travers son communiqué que “revoir la Constitution, modifier la loi relative à l’élection des membres des instances constitutionnelles, en particulier la Cour constitutionnelle, qui reste une garantie et la plus haute instance juridique du pays”, cela risque de créer un dilemme cornélien.

Il s’agit d’un plan qui a pour objectif de faire échouer le processus de l’indépendance des institutions, en mettant en place “la politisation de la Cour constitutionnelle”. Ce qui est tout de même un précédent dangereux. Le parti a fait savoir qu’à travers cette initiative, la Cour constitutionnelle subit le choix de ses membres par la majorité au pouvoir. Il a rappelé que la majorité des deux tiers (145 voix) n’est pas nécessaire. Et de préciser: “Si on maintient la majorité absolue. Cela permet de résoudre la crise qui menace le processus de la transition démocratique, tout en respectant les institutions de l’Etat.”

Selon Beni Watani, “le système politique actuel est en train de faire une ingérence au profit de ses intérêts propres et des institutions de l’Etat, alors que cela aurait dû être le contraire. En somme, le plus important n’est pas de réviser la loi électorale, mais plutôt d’avoir une morale politique, et ce à travers la transparence du financement des partis.”

Sur un autre volet, celui du  Code des collectivités locales, le parti a déclaré que sans l’absence de ressources propres, ce projet risque de créer une crise politique, économique et sociale.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here