Le tourisme tunisien cible la diaspora algérienne

Algériens tourisme L'Economiste Maghrébin

L’année 2017 a encore une fois mis en évidence l’importance du marché algérien des voyages pour le tourisme tunisien.

Avec 2 500 000 touristes algériens, la destination tunisienne a en effet enregistré un record. La Tunisie reste la destination préférée des Algériens qui ont trouvé une destination proche, accessible en grande partie par voie terrestre, et surtout accueillante sur le plan populaire, mais aussi au niveau des tarifs qui semblent être en phase avec les revenus des ménages algériens.

Pour 2018, la tendance haussière est visiblement inscrite dans la durée au regard du foisonnement des agences de voyages tunisiennes et algériennes opérant sur le marché, de la disponibilité des hôteliers tunisiens à accorder davantage de tarifs étudiés et de l’amélioration des conditions d’accueil des touristes algériens, particulièrement au niveau des postes frontaliers terrestres, dont les rénovations et les programmes d’amélioration  d’accueil ont atteint un stade avancé.

Plus encore et au delà de l’effort promotionnel engagé sur le marché algérien c’est la diaspora algérienne établie à l’étranger qui est dans le viseur des professionnels tunisiens et algériens. Une bonne opportunité estiment plusieurs opérateurs, surtout quand on sait que plus de sept millions d’Algériens résident en Europe, dont quatre millions en France.

De plus, ces mêmes opérateurs ont ces dernières années constaté qu’une bonne frange des Algériens vivant en Europe ne cessent de faire la jonction en Tunisie avec leurs proches venus d’Algérie.

A ce propos, les professionnels du secteur seraient en train de réfléchir à une campagne promotionnelle qui sera adressée à ce segment de la demande algérienne, d’autant plus que sur les marchés européens et particulièrement sur le marché français les structures du tourisme tunisien sont opérationnelles depuis bien des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here