Al Joumhouri: « La fin de l’Accord de Carthage »

Serait-ce la fin de l’accord de Carthage. La réponse est affirmative, d’après Wassim Bouthouri, le porte-parole de l’Accord de Carthage. Il déclare à ce niveau que le pacte entre les signataires n’a plus raison d’exister car il a été vidé de son contenu.

Tout comme il a également ajouté que la Tunisie a plus que jamais besoin d’une nouvelle étape de relance économique. Selon lui, le gouvernement Chahed a échoué. Il précise: “ Ce gouvernement devra seulement assurer la gestion des affaires courantes du pays et tous les membres du gouvernement ne devront en aucun cas se présenter lors des élections présidentielles”.

Il remarque :  » les résultats des élections  2014 ont démontré l’échec de la coalition qui n’a pu trouver de solutions pour mettre fin à la crise existante”, a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT a mis l’accent sur l’échec gouvernemental à faire face à la crise sociale et économique du pays. Il déclare: “Le résultat de ce gouvernement est négatif”.

Le secrétaire général de l’UGTT a rappelé que certains ne se soucient guère des intérêts du pays, mais se préoccupent de  leurs propres intérêts. Il a conclu: “l’échec est politique puisqu’au lieu de s’intéresser aux attentes des Tunisiens pour améliorer leur condition de vie, les politiciens n’ont fait que tirer profit de leur situation au pouvoir ».

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’ambiance est d’ores et déjà tendue. Entre les mouvements sociaux qui prennent de l’ampleur un peu partout dans les régions, la dépréciation du dinar, le classement de la Tunisie dans la liste noire des pays exposés au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme, la situation empire. Il est évident qu’après le retrait de certains signataires de l’Accord de Carthage, rien n’a changé. Cela dit, si une fois de plus, le remaniement avait lieu, le mot de la fin reviendrait à l’ARP?

Il est à noter que le Chef du gouvernement sera auditionné le 23 mars à l’ARP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here