Mohamed Ali Toumi: ” Nous voulons un gouvernement de compétence”

Les choses vont mal. L’ambiance est de plus en plus tendue. Entre ceux qui optent pour un remaniement ministériel et ceux qui le refusent, le paysage politique semble prendre un sacré coup. Que pense le parti Al Badil Ettounsi?

Rencontré lors du meeting, Mohamed Ali Toumi, porte-parole du parti Al Badil Ettounsi a mis l’accent sur la nécessité du changement au sein de la classe politique. Il déclare: ” Oui pour un remaniement ministériel car avec tout ce qui se passe en ce moment, il est important d’avoir un gouvernement de compétence”.

Selon lui, la situation est plus que chaotique, avec la dépréciation du dinar, le classement de la Tunisie dans la liste noire des pays exposés au blanchiment des capitaux, la dépréciation du dinar, il est temps de se redresser et relancer l’économie qui frôle  la catastrophe, en optant pour une nouvelle composition gouvernementale basée sur la compétence. Il ajoute: “Les priorités sont claires. Il n’y a pas besoin de les  définir une fois de plus. Elles sont à la fois sociale et économique. Et oui, nous voulons un gouvernement de compétence”. 

Sur le volet des municipales, M. Toumi a indiqué: “Il est nécessaire à ce jour d’adopter le code des collectivités locales avant les élections municipales. Cela dit, je reste sceptique quant au fait de maintenir  l’ancienne loi  électorale 1975 après l’élection des élus pour les conseils municipaux, si et seulement si le code ne voit pas le jour bien avant la tenue des élections”. 

Et de conclure: ” Ce que nous vivons est de l’incohérence absolue”.

 

 

Par

Publié le 17/03/2018 à 21:51

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend