Booster les échanges et les investissements tuniso-nigérians

En marge de la 5e session de la Commission mixte tuniso-nigériane, tenue du 11 au 14 mars 2018 et présidée par le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui et son homologue nigérian Geoffrey Onyeama et le président de la Commission Jean-Claude Kassi Brou, un forum économique tuniso-nigérien a été organisé à Abuja (Nigéria) en présence des représentants de  250 entreprises tunisiennes et nigérianes appartenant à des secteurs à forte valeur ajoutée, notamment la santé, l’industrie mécanique et électrique, l’agro-alimentaire, les services.

Dans ce cadre, un mémorandum d’entente a été signé entre la Tunisie et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO, portant sur la mise en place d’un cadre de coopération et d’une plateforme de dialogue entre les deux parties et visant la promotion des échanges et des investissements dans les domaines économique, commercial, agricole, scientifique, technique et éducatif.

Le ministre tunisien a réitéré, à cet égard, l’ambition de la Tunisie d’intensifier sa coopération économique et commerciale avec l’organisation, avec un accent particulier sur la promotion des échanges et des investissements. «La Tunisie est ouverte pour une coopération fructueuse, un partenariat gagnant-gagnant avec la CEDEAO», a affirmé le chef de la diplomatie tunisienne.

coopérationAinsi, un protocole d’accord a été signé par Hichem Elloumi, vice-président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) et Iyalode Alaba Lawson, présidente de l’Association nigériane des chambres de commerce, d’industrie, des mines et de l’agriculture du Nigéria (NACCIMA).

Cet accord permettra d’instaurer une plateforme de travail, d’échange et de coopération réunissant les opérateurs privés d’une  part, de booster les échanges commerciaux entre les deux pays et d’inciter la création de joint-ventures tuniso-nigérianes d’autre part.

A cette occasion, M. Elloumi a souligné que cette mission s’inscrit dans une logique de partenariat Sud-sud qui privilégie les relations entre les pays africains. Il a exprimé le souhait que le forum économique tuniso-nigérian puisse contribuer à donner un nouvel élan à la coopération économique bilatérale et asseoir un partenariat gagnant-gagnant  entre les opérateurs économiques des deux parties.

Et d’ajouter que le potentiel considérable des économies des deux pays devrait être mieux valorisé par les investissements mixtes et la création des opportunités et débouchés sur les marchés porteurs de la région.

Egalement, des rencontres B2B entre les entreprises tunisiennes et leurs homologues nigérianes dans divers secteurs économiques, des visites à l’Autorité nigériane de promotion des investissements, à des zones industrielles d’Abuja et à la Chambre de commerce d’Abuja  ont été organisées en l’honneur de la délégation économique.

A noter que la Tunisie a obtenu le statut de membre observateur de la CEDEAO et a intégré depuis quelques mois le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) dans le but de trouver des débouchés au sud du continent africain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here