Accord de Carthage : en quête de nouvelles priorités

l'UGTT - Accord CarthageL’Accord de Carthage II contient de nouvelles mesures.

A l’issue de la troisième réunion des signataires de l’Accord de Carthage, aujourdhui, 13 mars,  les signataires  se sont mis d’accord sur la composition d’une commission  dont la mission est de fixer les priorités économiques d’ici 2019.

La commission sera  composée de deux membres de chaque signataire de l’Accord de Carthage. A partir de demain, 14 mars, la commission commencera son travail et est censée remettre sa copie dans deux semaines.

Intervenant sur les ondes radiophoniques, Saida Garrach, conseillère auprès de la Présidence de la République, a affirmé que le  changement du gouvernement n’est pas le plus important. L’essentiel est d’identifier les priorités et d’actualiser l’Accord de Carthage. De son côté, Samir Majoul, président de l’UTICA,  a déclaré que la situation économique nécessite un gouvernement de technocrates pour continuer la mission.

Noureddine Taboubbi, secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a estimé  qu’en premier lieu, la liste des priorités sera établie et en deuxième lieu,  une réflexion va se faire sur la composition de l’équipe gouvernementale  qui sera chargée d’appliquer la nouvelle feuille de route.

Par

Publié le 13/03/2018 à 14:57

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend