Abdelmoumen Belanes : regard critique sur l’Accord de Carthage

accord

La réunion, prévue pour aujourd’hui, des signataires de l’Accord de Carthage n’apportera rien de nouveau, déclare le député du Front populaire, Abdelmoumen Belanes à leconomistemaghrebin.com

Pour ce député de gauche, si des décisions seront prises suite à cette réunion elles ne seront pas bénéfiques pour les acquis de la révolution. Pour lui, il est possible que le chef du gouvernement Youssef Chahed parte suite à la réunion «  mais cela va s’inscrire dans le cadre de tractations politiques entre les différents signataires de l’Accord de Carthage ».

Pour lui, cet Accord qui a été signé le 13 juillet 2016 n’a pas apporté de réalisations concrètes. Dans le même contexte, il a affirmé que le gouvernement  Youssef Chahed, issu de cet accord, n’a pas présenté un bilan positif.  En somme, rien de nouveau sous les tropiques, le Front populaire campe sur sa position concernant l’Accord de Carthage.

Il est donc prévu qu’une réunion se tienne aujourd’hui, 13 mars, entre les signataires de l’Accord de Carthage, à l’ invitation du Président de la République Béji Caïd Essebsi, et qui s’annonce pleine de tension vu que l’UGTT n’en démord pas quant à sa revendication de remplacer trois ministres du gouvernement d’union nationale qui, selon elle, n’ont pas rempli leur mission et qui entend manifester son mécontentement durant la réunion. Sans parler de l’UTAP qui est allée jusqu’à affirmer que le ministère de l’Agriculture fonctionne sans ministre.

Par ailleurs, deux partis politiques signataires de cet accord ont déjà quitté le navire, à savoir Afek Toues et Machrou3 Tounes.

[raside number= »3″ tag= »accord de Carthage « ]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here