Tunisie Telecom célèbre le 8 mars

Comme chaque année le 8 mars est la Journée internationale des Femmes. Nous avons rencontré des femmes de Tunisie Telecom. Pour elles, le combat est le même : continuer à lutter. 

Tunisie Telecom célèbre la Journée mondiale de la Femme avec ses compétences féminines . A cet effet une cérémonie présidée par M. Mohamed Fadhel Kraiem, PDG du Tunisie Telecom, qui a déclaré: “ Nous sommes réunis pour célébrer le 8 mars, la  Journée mondiale de la femme, journée particulière avec une diffusion en streaming dans les 40 centres. Aujourd’hui, sur un  effectif de 6500 employés, 45% sont des femmes, même si nous ne sommes pas encore atteint un niveau de parité exacte. Le constat est clair : les femmes de Tunisie Telecom brillent par leur compétence, leur savoir-faire et abnégation.

Il a également fait savoir que l’avenir de la Tunisie ne se fera que par les femmes, en mettant l’accent sur le taux de réussite au niveau du baccalauréat ou les études supérieures,  les ⅔ ayant réussi sont des femmes.

Et de poursuivre: “Les femmes accèdent à des responsabilités de plus en plus importantes. Elle sont très présentes dans la société civile, un peu moins en politique, mais cela viendra avec le temps”.

Emna Ben Ali, lauréate du secteur TIC et services des Trophées de la Femme Entrepreneure de l’Année, événement organisé récemment par la revue leManager et  sponsorisé par Tunisie Telecom, nous confie que la femme tunisienne doit persévérer car ses ambitions sont grandes. Aujourd’hui, son projet se rapporte à l’Internet des objets (IoT), à savoir l’automatisation industrielle, la centralisation de l’éclairage public par internet. La voilà à 25 ans fondatrice de sa société Sotunec.

Par ailleurs, Faten Charfi, chef division commercial à la direction régionale de Tunisie Telecom à Sfax, abonde dans le même sens, en ajoutant qu’il ne suffit pas de  surmonter les  difficultés, il faut les transformer en expériences et en opportunités pour pouvoir aller de l’avant. Elle nous confie: “ J’arrive à concilier vie professionnelle et vie personnelle.  J’ai commencé à travailler à Tunisie Telecom en 1996, après avoir réussi un concours externe pour les responsables SAFE et j’ai grimpé les échelons petit à petit grâce à ma  persévérance. Il est vrai que je dois beaucoup à ma mère qui m’a toujours soutenue. Je pense que dans la vie, il ne faut pas baisser les bras. La femme a le feu sacré en elle”.

De son côté, Bassma Ouakel, chef service à Tunisie Telecom, à Nabeul  a mis l’accent sur l’importance du rôle de la femme dans le milieu du travail. Elle déclare: “Cela fait 24 ans que je travaille à Tunisie Telecom depuis 1994. Je suis fière de la  Tunisienne. Mon message, il faut être passionnée et positive”.

Présente lors de la cérémonie de remise des Trophées Femmes Eentrepreneures, Essma Ben Hamida, fondatrice d’ENDA, s’est adressée aux femmes tunisiennes en ces termes : “Mesdames continuez à travailler dur, profitez de la vie et montrez aux hommes que vous êtes les plus intéressantes, les plus courageuses. Il incombe aux femmes tunisiennes de sauver ce pays. En somme, ne baissez pas les bras, soyez vous-mêmes et continuez à lutter car c’est pour toute la vie”.

Par

Publié le 08/03/2018 à 16:13

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend