Navires du futur : entièrement autonomes ?

navires chine
Copyright : China People Daily

Certains pays mettent un point d’honneur à avoir une longueur d’avance sur les autres dans le domaine des nouvelles technologies. En effet, quand certains pays ne conçoivent les transports que de manière rudimentaire, sans la moindre volonté d’innover, d’autres se projettent dans l’avenir et œuvrent d’ores et déjà à ne pas rater la course du transport autonome. La Chine va plus loin avec l’inauguration récente du plus grand centre d’essai en mer au monde pour bateau sans équipage.

Visant à devenir pionnière dans le domaine encore très peu connu du transport maritime autonome, la Chine a engagé la construction du premier champ d’essai de navire cargo sans pilote d’Asie dans la zone marine de Wanshan, une zone sous la juridiction de Zhuhai, ville portuaire du sud du pays.

Un projet colossal, qui comprendra une zone de débogage et une zone de tests de performance, qui sera selon ses concepteurs le plus grand du genre au monde, couvrant une superficie de 771,6 kilomètres carrés. Le site comprendra des îles qui seront équipées d’installations de communication en réseau, des radars de navigation, de composants photo-électriques nécessaires au guidage des bateaux et de systèmes d’amarrage automatique.

Selon le Quotidien des sciences et des technologies de Chine (média d’État), l’objectif est de lancer avant la fin de l’année, le premier navire autonome chinois.

Ainsi le projet semble à la hauteur des objectifs de la Chine, à savoir s’imposer dans ce secteur en plein boom et contribuer à son développement.

«Pékin utilisera ce site pour concevoir une série de nouveaux systèmes sans pilote à visée militaire, mais aussi civile, car c’est un secteur qui peut contribuer à son développement économique, explique Collin Koh, spécialiste des questions maritimes à l’Université de technologie de Nanyang, à Singapour. Il [ce site d’essai, NDLR] symbolise l’émergence de la Chine en tant que puissance maritime. Et vise à la positionner dans le futur marché des embarcations autonomes. »

Le développement du transport maritime autonome fait transparaitre la volonté qu’on les industriels de faire des économies sur les équipages dans les transports commerciaux. Il est également facile d’imaginer les avantages en cas d’utilisation militaire, l’avenir nous dira quelle utilisation sera avantagée sur l’autre et dans quel contexte.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here