Noureddine Tabboubi appelle à un remaniement ministériel

Noureddine Taboubi

Lors du 13e congrès régional de l’UGTT à Sidi Bouzid, tenu aujourd’hui, Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’organisation syndicale, a appelé à un remaniement ministériel, et ce, afin d’insuffler du sang neuf  dans l’activité gouvernementale.

A l’ouverture du congrès, M. Taboubi a estimé  qu’il était temps d’avoir une nouvelle équipe ministérielle qui aura l’audace de  résoudre les problèmes économiques et sociaux de la Tunisie».

Il a, dans ce sens, affirmé que «les mains tremblantes ne sont pas faites pour gouverner le pays, qui a besoin de compétences politiques».

Par ailleurs, les gouvernements qui se sont succédé depuis la révolution de 2011  sont, selon ses propos, responsables de la détérioration de la situation économique de la Tunisie et du blacklisting subis par le pays.

Au volet des entreprises publiques, Noureddine Taboubi a fait part, encore une fois,  de la détermination de l’UGTT à s’opposer à toute tentative visant à céder ces entreprises au secteur privé. «La privatisation des entreprises publiques demeure et reste une ligne rouge », a-t-il affirmé en précisant que «La Tunisie n’est pas à vendre».

Dans le même sillage, le secrétaire général de l’UGTT a annoncé que «2018 est l’année de l’éducation et de la santé publique par excellence».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here