Apple s’accapare 51% des bénéfices sur les ventes mondiales de smartphones

Copyright : PHILIPPE HUGUEN—AFP/Getty Images

Générer le maximum de revenus est de toute évidence l’ultime objectif de toute entreprise à but lucratif. Le géant américain Apple fait office de référence en la matière, montrant qu’avec l’audace et en prenant des risques, il est possible de générer des bénéfices faramineux. Une fois de plus, la firme de Cupertino s’impose sur le marché international de la téléphonie, détenant plus de la moitié du marché mondial.

Ce sont les conclusions qui ressortent du dernier rapport publié par le cabinet d’analyses Strategy Analytics, sur le marché mondial du smartphone,  pour le dernier trimestre de l’année 2017. Un marché qui a généré un chiffre d’affaires mondial astronomique estimé à 120 milliards de dollars au cours du quatrième trimestre de 2017. Ainsi, l’industrie du smartphone a réussi à augmenter de manière significative ses prix et ses revenus, malgré une baisse récente des volumes d’expédition.

Premier du classement (comme d’habitude), le géant Apple a enregistré une part record de 51% de tous les revenus de vente de smartphones dans le monde, soit 61 milliards de dollars. Cette prouesse est due en partie à l’iPhone X,  l’iPhone le plus cher jamais commercialisé, qui a permis de compenser des ventes moins bonnes que prévu. Ainsi Apple a généré trois fois plus de revenus sur la vente de smartphones que son plus proche rival Samsung,  et 7 fois plus que son autre concurrent Huawei. Ainsi le prix de vente moyen d’Apple se situe aux alentours de 800 dollars américains, soit trois fois plus que la moyenne globale dans  l’industrie du smartphone.

Pour Neil Mawston, directeur exécutif de Strategy Analytics, « Apple est une incroyable machine à fabriquer de l’argent »,  les constructeurs de smartphones, n’ont qu’à bien se tenir car le géant américain ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Derrière, Samsung parvient également à augmenter ses revenus sur les ventes mondiales de smartphones de 16% par an, avec un chiffre de 19 milliards de dollars américains au quatrième trimestre 2017. A l’instar de son principal rival Apple, Samsung a augmenté de 21% le prix de vente moyen des smartphones par an.

En troisième position,  le géant chinois Huawei a généré 8 milliards de dollars de revenus sur les ventes de smartphones au quatrième trimestre 2017, proposant les prix les plus bas en comparaison de ses deux autres principaux rivaux.

La régression des produits bas de gamme et la croissance du marché des smartphones haut de gamme se voient en consultant les chiffres. Au consommateur donc de s’adapter à cette nouvelle tendance et à casser davantage sa tirelire à chaque achat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here