Un fonds allemand dédié aux microprojets associatifs tunisiens

Maxula Bourse Fonds L-Economiste-Maghrébin

Le Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne a mis en place un fonds d’aide au développement et de lutte contre la pauvreté, en faveur des projets des associations tunisiennes à vocation sociale, avec une priorité accordée aux projets implémentés dans les régions défavorisées.

Il s’agit d’un fonds qui vise le financement de microprojets associatifs à l’échelle locale, répondant aux difficultés ponctuelles de la population et qui tiennent compte des besoins élémentaires des couches socioéconomiques les plus démunies dans les régions défavorisées.

Le financement, dont le budget maximal est de 25.000 euros/projet, peut toucher l’acquisition de biens matériels, l’équipement ou des travaux de construction, l’aménagement et la rénovation de lieux dédiés à l’amélioration de la vie sociale.

Les objectifs précités de ce fonds consistent dans la dynamisation des initiatives de la société civile locale, la contribution au développement social et économique et la lutte contre la pauvreté, ainsi que l’amélioration des conditions de vie.

Les microprojets, qui sont susceptibles de  bénéficier de ce financement, doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés avant fin décembre 2018. Ils doivent être inscrits dans les thématiques fixées par l’Allemagne, à savoir l’éducation, l’infrastructure, la santé et l’assainissement, la protection de l’environnement, la création d’emplois et l’amélioration des revenus pour les femmes au foyer et les jeunes chômeurs.

A noter que les projets à caractère purement individuel, familial, culturel, religieux, militaire ou provenant des entreprises privées ou de groupements mal ou non organisés ne seront pas acceptés. Le dernier délai de dépôt des demandes de subvention est fixé au 18 mars 2018.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here