Personnes à besoins spécifiques : le taux d’embauche ne dépasse pas 0,5%

travail des handicapés - l'économiste maghrébin

Le taux d’embauche des personnes à besoins spécifiques dans les entreprises publiques et privées ne dépasse pas 0,5% dans chaque entreprise, déclare Mohamed Mansouri, le président de l’Association Ibssar pour la culture et la promotion des mal voyants.

Pour lui, les personnes à besoins spécifiques sont doublement pénalisés  sur le marché de l’emploi et ce malgré les lois adoptées, soulignant l’importance de l’embauche de ces personnes qui représente un taux de 2%. Dans le même contexte, il a revendiqué que l’Etat recrute 1200 personnes à besoins  spécifiques et a rappelé que la loi prévoit plusieurs incitations pour les entreprises qui embauchent des personnes à besoins spécifiques.

Pour rappel, l’article 48 de la constitution tunisienne affirme que «L’État protège les personnes handicapées contre toute discrimination. Tout citoyen handicapé a droit, en fonction de la nature de son handicap, à bénéficier de toutes les mesures propres à lui garantir une entière intégration au sein de la société, il incombe à l’État de prendre toutes les mesures nécessaires à cet effet».

Ainsi, les jeunes, les femmes et les personnes à besoins spécifiques demeurent les catégories sociales les plus fragiles face à la problématique du chômage. Chez les trois catégories en question, le chômage  persiste. Les  statistiques affirment que le nombre des femmes chômeurs  dépasse celui le nombre d’hommes chômeurs.
[raside number=”3″ tag=”chômage”]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here