Transport – SNCFT : des pertes considérables à cause des sit-in

phosphate

8960 voyages pour transporter le phosphate de Gafsa à Gabès ont été annulés à cause des grèves et sit-in, annonce la Société nationale des chemins de fer (SNCFT), dans un communiqué rendu public hier, 13 février. Ce nombre d’annulations est cumulé de 2011 à 2017. S’ajoute à cela, 865 sit-in bloquant la route sur la ligne 13 qui relie Sfax à Tozeur. La SNCFT a regretté que la ligne 13 soit encore bloquée.

D’après le ministère du Transport, les pertes provoquées par les sit- in ont coûté 37 millions de dinars à la SNCFT . Les voies ferrées ont été l’objet de 102 sit-in en 2017, contre 46 sit-in en 2015, soit une évolution de 121.73% et des pertes en jours de travail et en matériels estimées à 20 millions de dinars. A cela s’ajoute 17 millions de dinars de charges fixes. Le ministère parle entre autres d’un manque à gagner approximatif  de 19453 millions de dinars en 2017, contre 9247 millions de  dinars en 2015 soit une évolution de 52.46%.

Les pertes de la société ont enregistré un manque à gagner, dans le secteur du transport du phosphate de l’ordre de 14 076 millions de dinars suite à l’annulation de 744 voyages par train, soit une évolution de 73,45% contre un manque à gagner de 8115 millions de dinars en 2015, suite à l’annulation de 709 voyages.

Le manque à gagner dans le transport de la marchandise en 2017 a atteint 3248 millions de dinars, soit une évolution de 217.18% par rapport à 2015 qui table autour d’un manque à gagner de 1024 millions de dinars. Le manque à gagner dû à l’arrêt des voyages entre les régions a causé des pertes estimées à 2129 millions de dinars, contre 108 millions de dinars en 2015 soit une évolution de 18,17%.
[raside number= »3″ tag= »gafsa « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here