Terroristes tunisiens : classement par profession

Anti - terrorisme L'Economiste Maghrébin
La Tunisie a renforcé son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme par un certain nombre de mesures et textes règlementaires.

46% des terroristes sont des cadres exerçant dans les structures étatiques. C’est ce qui ressort du rapport national relatif au blanchiment d’argent et du financement du terrorisme fait par la Commission tunisienne des analyses financières qui relève de la Banque centrale.

D’après cette analyse, les cadres d’Etat sont les plus impliqués dans les affaires du terrorisme. 3% des terroristes sont des chômeurs, 8% sont des élèves ou des étudiants, 3% sont des enseignants et 8% exercent dans la fonction libérale.

Deux remarques interpellent dans ce graphique. Le premier est relatif à la présence des cadres de l’Etat dans le terrorisme, ce qui vient exclure la thèse avançant que le terrorisme serait motivé par des raisons matérielles. La deuxième remarque est relative à la faible présence des forces armées (1%) dans le terrorisme, ce qui confirme que les forces armées n’ont pas été infiltrées par les terroristes.
terroristes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here