Al Massar reste au gouvernement d’union nationale

Al Massar L'Economiste Maghrébin

Le parti Al Massar reste au gouvernement d’union nationale. Telle est la décision finale annoncée par son bureau politique, hier 12 février. 

Ainsi, Al Massar, après moult tergiversations, décide de rester dans le gouvernement, en mettant l’accent sur l’engagement politique qu’il a pris.

Evoquant la question de l’Accord de Carthage, le parti a réitéré son attachement à la relance économique et au renforcement de la bonne gouvernance, afin de relever les défis sociaux-économiques. Rappelons qu’il y a moins d’une semaine, la question du retrait de la coalition agitait le conseil central d’Al Massar. Elle dépendait de l’évaluation des réalisations de ce gouvernement et de leur conformité ou non aux aspirations d’Al Massar.

Par ailleurs, le coordinateur national d’Al Massar, Jounaïdi Abdeljaoued, a abandonné son poste à la direction du parti.

La scène politique est toujours en émoi depuis la création d’une alliance tripartite entre Ennahdha, Nidaa Tounes et l’UPL, alors que ce dernier, à un moment donné, s’était retiré de l’Accord de Carthage. La mise en place de réformes qui tardent à venir sur le plan économique, la lutte contre le chômage, la corruption, le terrorisme, sont autant d’enjeux primordiaux auxquels le gouvernement d’union nationale doit faire face, pour la période à venir, car il y va du salut du pays.

 

Par

Publié le 13/02/2018 à 12:35

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin