Eco-construction : développement durable et générateur d’emplois

eco-construction

La 10e édition des Journées de l’éco-construction et de l’innovation se tiendra les 13 et 14 février 2018, au siège de l’UTICA à Tunis, sous le signe de «L’éco-construction : développement durable et générateur d’emplois».

Organisé à l’initiative de la société de prestation de services Invest Consulting, ce rendez-vous annuel réunira les décideurs et les experts de la construction et du bâtiment durable, les porteurs de projets innovants, les architectes, les représentants de bureaux d’études et prestataires de services, ainsi que les représentants des différentes entreprises.

Ces journées visent à favoriser le développement du bâtiment écologique et les investissements des différentes entreprises dans l’éco-construction, encourager la réalisation de futurs projets économiques et écologiques, amorcer une vision prospective de l’évolution des métiers écologiques et à participer à la réussite de projets durables à forte valeur ajoutée.

Au menu de ces dixièmes journées, 40 conférences seront organisées sur différents thèmes, tels que «l’architecture et l’urbanisation écologique», «l’innovation dans les matériaux et les systèmes constructifs», «le tourisme écologique», «la gestion écologique des bâtiments» et «la création de nouveaux projets et emplois»…

Ainsi, un espace d’exposition sera destiné à une trentaine d’exposants, permettant de mettre en valeur les produits et le savoir-faire du secteur du bâtiment.

Un autre espace sera dédié aux startups écologiques pour présenter leurs projets d’innovation et leurs idées de projets.

A la clôture de ces journées, une feuille de route sera élaborée en se référant aux conclusions et recommandations de cet événement. Cette feuille de route vise l’évolution du bâtiment écologique avec une contribution substantielle dans le développement de tous les corps de métiers de la filière du bâtiment durable.

Un projet sera également lancé au profit de quatre gouvernorats, à savoir Jendouba, Kasserine, Gafsa et Tataouine, ayant pour objectif de créer 50 petites et moyennes entreprises (PME) et  former 200 personnes.

Par

Publié le 12/02/2018 à 15:12

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin