Atelier du Meuble “Intérieurs” prévoit une accélération en 2018

Meuble "Intérieurs"

A l’occasion de l’inauguration de la nouvelle extension de l’usine Atelier du Meuble “Intérieurs” a dévoilé aujourd’hui les indicateurs relatifs à l’exercice 2017, ses perspectives d’évolution et le plan d’investissement pour l’année 2018.

MeublesForts du bon niveau de croissance en 2017, les responsables de Meuble “Intérieurs” ont décidé de la distribution des 80% des dividendes réalisés 2017.

Sur l’exercice écoulé, la société a continué à enregistrer une croissance du chiffre d’affaires de 2,4% par rapport à 2016.

En 2017, Meuble “Intérieurs” a réalisé un chiffre d’affaires de 16,4 millions de dinars, contre 16 millions de dinars en 2016. Pour l’année 2018, la société prévoit une croissance de 12% de son chiffre d’affaires pour atteindre 18,4 millions de dinars.

Par famille de produits, le chiffre d’affaires provient principalement en 2017 de la commercialisation des sièges, bureaux et éléments de rangement.

Cette performance, explique Aziz Ben Slimane, directeur général de Meuble “Intérieurs”, sera fondée sur l’extension de ses surfaces de production et de stockage, l’introduction sur le marché tunisien d’une gamme américaine, de l’accroissement de l’export, notamment vers la Côte d’Ivoire et un autre pays et du déploiement de sa nouvelle plateforme de commerce électronique Talos.

Les exportations, ajoute-t-il, sont appelées à connaître, en 2018, un bond significatif de 170% passant de 100 000 dinars à 270 000 dinars. Les ventes sur la Côte d’Ivoire et l’Afrique de l’Ouest enregistrent d’ores et déjà de nouvelles commandes, tout comme le marché algérien qui plébiscite de plus en plus nos produits.

Le marché libyen reprend alors que la société poursuit le développement de nouveaux marchés extérieurs, notamment au Moyen-Orient.

Le plan d’investissement de Meuble “Intérieurs” prévoit une enveloppe d’investissement global de quatre millions de dinars. Cet objectif sera mis en œuvre à travers l’augmentation de la surface de production et du stockage, la vente d’une usine à Béja (Nord) à 1.5 million de dinars.

En 2017, le taux du rendement par action varie entre 6 et 8%, soit le même niveau du rendement de 2016. L’endettement de la société est considéré parmi les plus faibles dans le secteur industriel soit un taux de 10%.

La réalité du marché, la conjoncture nationale et le manque d’expérience ont incité la société à mettre en place un contrat de liquidité trop limité dans le temps (six mois). Ces facteurs ont eu des effets négatifs sur le cours boursier de Meuble “Intérieurs”. L’action Meuble “Intérieurs” a baissé juste après la fin du terme du contrat de liquidité.

Par

Publié le 08/02/2018 à 16:04

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin