Abir Moussi : « Il ne faut pas s’étonner que la Tunisie soit incluse dans la liste noire »

Qalb Tounes Abir Moussi L'Economiste Maghrébin

Nouveau coup de massue pour la Tunisie, puisque le pays est inscrit sur la liste noire de l’UE des pays exposés au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme.

Abir Moussi, présidente du Mouvement Destourien Libre, s’est exprimée à ce sujet, à travers les réseaux sociaux, reprochant au gouvernement son laxisme. Elle a souligné à cet effet: « Le refus de l’ouverture d’une enquête sur le financement en provenance de l’étranger des partis politiques et associations a produit ce résultat. Nous avons des accords internationaux qui ont été ignorés ».

Pour elle: « Ce qui s’est passé était prévisible. Il ne faut pas s’étonner que la Tunisie soit incluse dans cette  liste »; et de pointer du doigt les protecteurs du terrorisme qui sont dans nos murs.

Mme Moussi conclut:  » Certaines associations, sous couvert d’activités licites, financent le terrorisme chez nous. Personne n’a enquêté sur la provenance de leurs financements, comme le stipule la loi de 2015 contre le terrorisme. Le combat doit continuer. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here