Emmanuel Macron : la réussite de la Tunisie est la mienne

Macron L'Economiste Maghrébin

Lors de son allocution dans la résidence de l’ambassadeur de France en Tunisie, hier, 31 janvier, le Président français  Emmanuel Macron a considéré que  la Tunisie traverse un moment un peu particulier dans son histoire, trois ans après l’adoption de la nouvelle Constitution et sept ans après la révolution du jasmin.

« Ce pays est pour certains une anomalie et pour d’autres une énigme. Pour moi, c’est le pays qui a su construire une transition démocratique,  qui a su préserver et garantir, dans un contexte politique donné, les libertés individuelles et les droits fondamentaux. L’égalité entre l’homme et la femme est préservée encore plus qu’elle ne l’est dans notre propre continent », dira-t-il. Poursuivant sur la même lancée,  il a considéré que la Tunisie est un pays qui a réussi sa révolution démocratique,  sa révolution culturelle, en dessinant de manière inédite le rapport apaisé entre la vie civile, l’Etat et la religion.

La réussite de la Tunisie dans ce contexte est aussi la mienne, ajoute-t-il fièrement.  « Je ne viens pas simplement ici  en tant que partenaire ou à un pays lointain qu’on viendrait aider et où on fait des annonces de manière classique. Je viens de l’autre côté du rivage de la Méditerranée, dans un pays frère parce que nos destins sont liés.  Si la Tunisie ne conforte pas la place de la démocratie, les libertés individuelles, la civilité entre les hommes et les femmes,  si la Tunisie ne parvient  pas à faire réussir sa jeunesse, si la Tunisie ne réussit pas à avoir un Etat,  une vie politique hors de la religion, nous ne réussirons pas de l’autre côté », affirme-t-il.  Et de continuer : «  Si je suis ici c’est pour apporter ma pierre, la pierre de la France à la révolution économique et politique de la Tunisie. Cette  révolution ne fait que commencer »

Par ailleurs, Emmanuel Macron a considéré que le travail du Chef du gouvernement et du Président de la République est essentiel. « Nous sommes  aux côtés de la Tunisie, aujourd’hui, demain et dans les jours qui viennent », annonce-t-il. Évoquant la situation en Libye, il a indiqué que la stabilité dans ce pays est essentielle pour garantir la stabilité de la Tunisie. À ce niveau la France sera présente parce que l’Histoire nous y oblige et parce que c’est de la responsabilité de la France,  argumente-t-il.

Le Président français a fait savoir qu’il est venu en Tunisie, accompagné de plusieurs ministres comme celui de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministre de l’Enseignement supérieur,  de la Recherche et de l’Innovation  afin de développer des partenariats avec l’université tunisienne au-delà de ce qui existe déjà. Une place croissante va être donnée à la coopération en matière de recherche et d’innovation » Pour sa part,  « Le secrétaire d’Etat  à l’Economie et aux Finances qui travaillera sur la nécessité d’accélérer la croissance  pour les PME et TPE avec des aides déjà annoncées, la  conversion de dettes et un plan d’urgence économique auquel la France s’est engagée à mobiliser pour les entrepreneurs et la jeunesse ».

Emmanuel Macron a rappelé que 700 mille Tunisiens ont la nationalité française et 30 mille Français vivent en Tunisie pour des raisons personnelles ou professionnelles. Il a fait savoir que plusieurs chefs d’entreprise  l’accompagnent : «  Ils sont porteurs d’initiatives concrètes  », annonce-t-il.   Il a cité, entre autres, Stéphane Richard, PDG d’Orange et Xavier Niel fondateur et propriétaire d’Iliad (free).

« La relation économique entre la Tunisie et la France est essentielle car entre les deux pays. La Tunisie, en matière de numérique, tourisme, agriculture, développement industriel a besoin de consolider sa force. C’est la condition pour répondre aux défis de sa jeunesse », dira-t-il. «  Et pour cela, il est important que vous soyez les acteurs de ces moments décisifs. La France fera tout pour que vous  développiez, encore plus rapidement,  vos initiatives », déclare-t-il en s’adressant aux Français et binationaux  présents à la cérémonie.

Emmanuel Macron a  conclu en déclarant que la Tunisie a tous les atouts pour réussir et les Français qui vivent en Tunisie ont tous les moyens pour en faire une plateforme de réussite. Le Président français a formulé son souhait de voir la francophonie prendre davantage de place en Tunisie. À cet égard, il a fait savoir qu’un projet dans ce sens là va être déposé.

« C’est pour cela que j’ai demandé au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères pour l’été de proposer un projet de réforme en profondeur de L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) qui permettra de relever ce défi. L’enseignement du français, l’enseignement dans les écoles et les lycées français est une priorité de la relation et est une priorité pour justement le rayonnement de la langue, ce rayonnement éducatif, académique, culturel parce qu’avec le français, il y a tout ce que les artistes – j’en ai reconnu aussi plusieurs – portent ici et quelques-uns nous ont accompagnés avec mon épouse » dit-il.
[raside number= »3″ tag= »emmanuel macron « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here