Mehdi Jomâa: « Les conditions nécessaires et suffisantes ne sont pas réunies »

Mehdi Jomaa L'Economiste Maghrébin

Réunis aujourd’hui en conférence de presse, les responsables de huit partis politiques étaient unanimes pour dire qu’il est nécessaire de reporter les élections municipales tant que les conditions nécessaires et suffisantes ne sont pas réunies. Parmi ces conditions, l’adoption du Code des collectivités, l’élection du président de l’ISIE et bien d’autres questions.

Ces huit partis politiques sont :  Machrou3 Tounes, Al Badil Ettounsi, Al Jomhouri, Afek Tounes, Al massar,  le parti Al Watan Al Mouwahad, Parti du Travail National Démocrate, et Tounes Awalan.

Présent lors de la conférence de presse, Mehdi Jomâa, président du parti al Badil ettounsi,  a mis l’accent sur l’importance des élections municipales et leur impact sur la transition démocratique. Il déclare: « L’enjeu est de taille quand on parle de  la généralisation de la démocratie. Les élections municipales sont tant attendues depuis 2011.  Malheureusement, le constat que nous faisons aujourd’hui est que les conditions ne sont pas respectées. D’où  la nécessité de reporter les municipales juste le temps de réunir ces conditions si nous voulons instaurer une vraie démocratie et gagner la confiance du citoyen « .

En conclusion il a affirmé que le pays a besoin d’un vrai coup de neuf au niveau des  services rendus aux citoyens au quotidien. Il faut que ce soit palpable. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here