Nidaa Tounes saisira la justice pour défendre ses députés

Le bloc parlementaire du parti Nidaa Tounes, ainsi que les membres du parti, se sont réunis, tard dans la soirée du lundi  29 mai à l’ARP. La réunion a porté sur la situation générale du parti. Selon le communiqué, le parti a décidé de saisir la justice contre tous ceux qui s’attaqueraient aux députés et voudraient salir leur image, à l’issue de l’opération mains propres lancées par le chef du gouvernement, dans sa lutte contre la corruption.

Par ailleurs, le bloc a fait savoir qu’il compte lancer une initiative de lutte contre la corruption. Le bloc parlementaire a rappelé son engagement à soutenir tous les efforts de lutte contre la corruption et ce d’après le document Carthage.

Cette réunion intervient après l’arrestation de Chafik Jarraya et les relations présumées qu’il entretiendrait avec certains députés. Rappelons que celui-ci a été arrêté pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Rappelons que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, est déterminé à aller jusqu’au bout pour mener la guerre à la corruption. C’est le message ferme qu’il a voulu faire passer, depuis quelques jours, réagissant à la série d’arrestations de huit personnes accusées d’ «atteinte à la sûreté de l’Etat»; voire soupçonnées de financer les manifestations qui ont agité la région d’el Kamour, il y a plus de trois jours, comme Chafik Jarraya et Yassine Chennoufi, un ancien haut cadre de la Douane et ancien candidat à la présidentielle 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here