Une carte UBCI biodégradable pour développer l’écosystème forestier

Lors d’un point de presse organisée ce matin, une nouvelle convention a été signée entre l’Union bancaire pour le commerce et l’industrie(UBCI), la Direction générale des forêts (DGF), le Commissariat régional au développement agricole (CRDA) de Zaghouan et l’Association «Dream in Tunisia», et ce, dans le cadre du «Pacte pour une Tunisie verte» signé en septembre 2015 avec la DGF pour le reboisement de la Tunisie.

A cette occasion, Habiba Hadhri, DGA de l’UBCI, a annoncé que ce partenariat est né du lancement, en avril 2017, d’une nouvelle Carte UBCI Biodégradable «LIVRETO» d’une part, et de l’initiative de création d’une filière durable de valorisation de l’églantier dans la région de Zaghouan, d’autre part.ubci2

En ce qui concerne la carte LIVRETO, elle a précisé que cette carte de retrait sur compte d’épargne est la première carte biodégradable et recyclable lancée en Tunisie. Elle est conçue à partir d’un matériau biodégradable d’origine 100% végétale, le PLA, un polymère fabriqué à partir d’amidon de maïs, ce qui le rend inoffensif pour l’environnement, recyclable et biodégradable.

Cette carte est accordée aux clients majeurs, en remplacement de leur Livret d’épargne pour leur permettre, via tout le réseau GAB UBCI, de retirer de l’argent et de consulter le solde et les dix dernières opérations réalisées sur leur compte spécial épargne.

Fidèle à son engagement social et environnemental, l’UBCI reverse 1 dinar sur chaque cotisation qu’elle percevra  jusqu’à la fin de l’année 2017, au profit du projet de reboisement de l’églantier dans la ville de Zaghouan, qui vise à planter 5000 arbres et qui fera travailler plus d’une vingtaine d’agricultrices de la Société Mutuelle de Services Agricoles Féminine (SMSA)  «Dar El Nasri Zaghouan».

Mme Hadhri a précisé que cette initiative vise à promouvoir l’économie verte et les activités de reboisement, mais également à revaloriser le savoir-faire traditionnel de la région, créer des revenus durables pour les agricultrices, rassembler les acteurs de la filière sous une marque et une histoire et enfin transférer les travaux de recherche au niveau du terrain pour former les agricultrices.

Action essentielle au développement durable de l’écosystème forestier, à l’amélioration de la qualité de la vie des femmes rurales et à la revalorisation du patrimoine de Zaghouan, ce partenariat a permis, selon M. Habib Abid, DG des forêts,  la plantation de 3000 arbres d’églantier ont été plantés dans cette région. 2000 autres arbres seront plantés au mois de juin prochain.

Pour sa part, Sara Toumi, présidente de l’Association «Dream in Tunisia», a fait savoir que dans le cadre de cette initiative, d’une durée de 24 mois, des ateliers de formation seront organisés pour apporter de nouvelles solutions au profit des femmes de la région visant à valoriser leurs produits.

Dans le même ordre d’idées, Najia Ben Zayed, PDG de la SMSA, a souligné que l’objectif de ce projet, financé par l’UBCI,  consiste dans la valorisation de la plante d’églantier, allant de la chaîne de valeur jusqu’à la labellisation tout en augmentant la productivité via l’utilisation des extracteurs modernes, facilitant l’écoulement de cette plante et permettant de concurrencer les marchés internationaux.

Il est à rappeler que dans le cadre du «Pacte pour une Tunisie verte», l’UBCI a participé au projet d’aménagement d’une source d’eau dans la région de Jbel Mssid (Nefza – Béjà). Ce qui a permis à un ensemble de familles de la région d’accéder à l’eau potable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here