Guerre contre la corruption : appui unanime à Youssef Chahed

A peine le Chef du gouvernement Youssef Chahed  a-t-il montré sa volonté de s’attaquer à la corruption et mener la guerre contre les corrompus jusqu’au bout que les partis politiques et les organisations nationales lui ont apporté leur soutien.

En ce qui concerne l’UGTT, le secrétaire général adjoint chargé du secteur privé, Mohamed Ali Boughdiri, a fait savoir que l’UGTT soutient la vision de Youssef Chahed quant à la lutte contre la corruption. « Cependant les accusations doivent être fondées et basées sur des indices irréfutables», précise-t-il. Pour sa part, le porte-parole de l’UGTT Sami Tahri a considéré que le gouvernement doit retourner à l’Accord de Carthage.

Chawki Tabib, président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), de son côté, a exprimé, dans une déclaration aux médias, son bonheur suite à la déclaration du Chef du gouvernement tout en indiquant que l’Instance partage la même approche en matière de lutte contre la corruption.

Le porte-parole du Front populaire, Hamma Hammami, a déclaré lors d’un meeting populaire dans le gouvernorat de Kairouan que le gouvernement doit dévoiler « les véritables raisons »  qui ont poussé à l’arrestation des hommes d’affaires.

Mohsen Marzouk,  secrétaire général de Machrou3 Tounes, a de son côté indiqué que c’est le moment où jamais de soutenir  Youssef Chahed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here