Quand la bureaucratie bloque la recherche scientifique

Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique n’a pas pu débloquer  un montant de 70 MDT alloué à la recherche scientifique et pour  les laboratoires de recherches, indique Slim Khalbous,  ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, lors d’une conférence de presse tenue le 25 mai, à la Direction Générale de la Recherche Scientifique.

Pour le ministre, il s’agit d’un phénomène très inquiétant «  pour ne pas dire autre chose », précise-t-il. Ce phénomène qualifié d’inquiétant par le ministre vient à un moment où une insuffisance a été constatée au niveau des ressources financières pour la recherche scientifique.

Le problème de la bureaucratie ne se limite pas uniquement à cela. Le ministre a fait savoir que le ministère participe à des projets à l’échelle internationale : «  On fait venir des multinationales  qui injectent de l’argent en Tunisie mais  suite à la réception de l’argent, on peine et on n’arrive pas à le dépenser à cause d’une bureaucratie et des problèmes de procédure : sous quelle rubrique on va mettre l’argent titre I ou Titre II ?», dit-il.

Dans le même contexte, il a indiqué que plusieurs multinationales ont exprimé leur volonté de faire de la recherche scientifique avec l’université tunisienne comme c’est le cas dans d’autres pays, «  mais aujourd’hui elles n’ont pas trouvé le cadre juridique idoine pour faire de la recherche scientifique. Il faut préparer des incitations pour ces multinationales pour une meilleure relation gagnant-gagnant.

1 COMMENTAIRE

  1. La recherche scientifique est entravée en Tunisie par de nombreux facteurs structurels .Nous en citerons l’impact de l’école coloniale et ses dérivés,l’anachronisme dominant sur le plan des enseignements,des sujets à traiter,des rapports de regards et de contrôle imposés par les barons sur le corps enseignant…l’université tunisienne souffre de la corruptio et des malversations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here