BIAT: distribution de dividendes de 4 DT à compter du 12 juin 2017

BIAT Emprunt obligataire

Lors des Assemblées générales ordinaire et extraordinaire de la Banque internationale arabe de Tunisie (BIAT), organisées aujourd’hui sous la présidence d’Ismail Mabrouk, président du Conseil d’administration et Mohamed Agrebi, directeur général, en présence des membres du CA, de la direction de la banque et des actionnaires,  les responsables ont présenté un bilan général de l’année écoulée ainsi que les projets structurants réalisés en 2016 avec un focus sur l’engagement sociétal de la banque.

A l’issue d’un débat avec les actionnaires, il a été approuvé la mise en paiement d’un dividende de 4 DT par action, au titre de l’exercice 2016, en franchise de la retenue à la source,  et ce,  à compter du 12 juin 2017, soit un montant équivalent à celui de l’exercice 2015. Sachant que les actionnaires ont insisté sur l’augmentation des dividendes, une demande qui a été refusée par les responsables de la BIAT par souci de rigueur dans la gestion de la banque.

Assemblée

Dans le même cadre, certains actionnaires ont dressé une liste de propositions à l’intention de la direction. Il s’agit principalement de la création de l’espace Club Actionnaires, du renforcement des fonds propres  et de l’augmentation du capital par incorporation de réserves tout au long des cinq prochaines années afin de développer l’ouverture de la banque à l’international, notamment sur l’Afrique.

En réaction, Ismail Mabrouk a précisé qu’à travers la signature de conventions de partenariat avec BSIC et la Bank of Africa, la BIAT accompagne le développement de sa clientèle sur 18 pays africains.

Pour l’espace Club Actionnaires, il a affirmé que la banque dispose depuis 2016 d’un espace Club Actionnaires digital qui est actualisé en temps réel.

Au volet de la création de valeur, il a souligné que la stratégie adoptée par la BIAT pour les trois prochaines années vise essentiellement à renforcer la présence de la banque en Tunisie, segmenter la clientèle et offrir les produits qu’il leur faut.

Quant à l’augmentation du capital, M. Mabrouk a fait savoir qu’ils n’ont pas l’intention d’opter pour une opération pareille.

Toutefois, d’autres actionnaires ont proposé la restructuration de certaines filiales de la banque, à savoir la BIAT Capital qui demeure déficitaire à ce jour. Ils ont demandé la mise à niveau de certaines agences, l’offre du service virement électronique interbancaire, ainsi que l’augmentation du budget de l’Amicale des retraités de la BIAT qui n’est que de 6 mille dinars actuellement.

En réponse, le président du Conseil d’administration a estimé que le déficit de la BIAT Capital ne pose pas de problèmes pour la banque, vu qu’il n’est que symbolique par rapport à l’intermédiation du marché.

Pour le service virement, la banque offre déjà 2 systèmes de virement, celui des grands montants et le virement ordinaire hors grands montants qui ne posent pas à ce jour de problèmes de retard.

Au final, les actionnaires se déclarent satisfaits par les résultats de l’exercice 2016. Ce qui reflète, selon M. Mabrouk,  la réussite de la stratégie adoptée par la banque jusque- là.

Bilan 2016

Grâce à un Produit net bancaire (PNB) de 594 MDT à fin 2016, en accroissement de 11,5%, la BIAT a pu préserver sa position de leader avec une part de marché de 19,4%.

Elle a, par ailleurs, maintenu son premier rang en matière de collecte de dépôts avec une part de marché de 16%, soit une évolution de 12,2% par rapport à 2015 et le dépassement du seuil des 9 000 MDT, à savoir 9 078MDT.

En matière de crédits bruts, la BIAT est passée au premier rang grâce à une évolution de 15,7% et une part de marché de 12,3%. La réalisation de 8 113 MDT de crédits bruts constitue un accomplissement majeur pour la banque.

Le résultat net de la BIAT a atteint 190 MDT soit une progression de 25,4% par rapport à 2015. Aussi, la BIAT a vu ses ratios de rentabilité  s’améliorer, notamment le résultat net / PNB qui est passé de 28,5% en 2015 à 32% en 2016,  le ratio de rentabilité des capitaux propres (ROE) qui est passé de 19,7% en 2015 à 21,3% en 2016 et le PNB / Actif qui a atteint 5,2% en 2016.

Ces performances réalisées sont la résultante d’une vision stratégique claire et partagée et de l’élaboration de plans de transformation définis par la direction générale et implémentés au niveau de l’ensemble des métiers de la banque et ses filiales financières.

Ainsi, le Pôle Conseil Financier a été renforcé afin d’apporter un appui et un accompagnement aux entreprises clientes dans leurs projets de développement et de restructuration.

Le réseau de correspondants bancaires a été également développé par la signature de conventions de partenariat avec la BSIC et la Bank of Africa pour accompagner le développement de la clientèle de la banque sur le continent africain.

Aussi, le développement du réseau commercial d’Assurances BIAT a permis la consolidation du groupe BIAT avec l’ouverture de 15 nouvelles agences et le développement de l’assurance vie.

Au volet Responsabilité et engagement sociétal, la BIAT s’est engagée pour le développement économique du pays à travers un financement important des entreprises, un soutien aux actions de promotion de l’investissement dans le pays à l’instar de sa participation à la conférence internationale «Tunisia 2020» et un apport d’innovations sur la place financière avec le lancement du premier indice obligataire «Tunisian Bond Index».

De surcroît, la Fondation BIAT, qui a été créée en 2014 dans le cadre de la politique RSE de la banque, poursuit son soutien à la jeunesse tunisienne sur le plan de l’éducation, la culture et l’entrepreneuriat.

La vision future de la BIAT repose sur la mobilisation de tous les moyens humains, financiers et stratégiques en s’engageant dans un nouveau plan de transformation. Ce dernier  s’articule autour d’une vision stratégique nouvelle basée sur une gouvernance claire et transparente et une bonne compréhension des besoins de la clientèle à travers une offre de produits et services adaptée à leurs besoins et à leurs aspirations. En chiffres, la BIAT prévoit une croissance qui varie entre 13 et 15% de son PNB à fin de l’exercice 2017.

A noter que la BIAT, classée première banque tunisienne sur la plupart des indicateurs avec 201 agences sur tout le territoire, la BIAT est une banque universelle présente sur tous les corps de métier de la banque, de l’assurance et des services financiers. 2 396 collaborateurs et 1 500 correspondants bancaires internationaux travaillent au service de ses 754 000 clients (particuliers, professionnels, PME, grandes entreprises et institutionnels).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here