Cuir et chaussure – Créatif 2017 : la liste des gagnantes est dévoilée

Le rideau est tombé sur le concours euro-méditerranéen Créatif 2017, organisé par le Centre National du Cuir et de la Chaussure (CNCC)  hier, 12 mai, au siège de l’UTICA. Six lauréates ont reçu leur prix, en présence de Wided Bouchamaoui, la présidente de l’UTICA, Abdellatif Hmam, secrétaire d’Etat au Commerce, Zied Ladhari, ministre de l’Industrie et du Commerce, Amor Bouzouada, directeur général du Centre National du Cuir et de la Chaussure (CNCC) et Younes Ben Taher  président de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC).

Pour l’édition 2017, le comité de pilotage a choisi le thème «  le style cowboy ». Younes Ben Taher a pris soin d’expliquer que ce thème était encore d’actualité et qu’il a fait l’unanimité parmi les membres du jury et les partenaires du concours.  103 candidats venant de 16 écoles de formation ont postulé à la compétition, chacun a pris soin de présenter une création qui soit conforme aux thèmes du concours.

Les lauréats du concours Créatif 2017

En grande pompe la liste des lauréates a été annoncée  et elles ont reçu leurs prix :

1er prix :
Nejla Miled de l’école Zina (Sousse) / une visite au Salon Lineapelle, SIMAC, Tanning tech en Italie offert par ASSOMAC et ICE/ Italie
2ème prix :
Nourhène Chatt de l’école IS3M / 5 mille dinars offerts par l’UTICA.
3ème  prix :
Amani Abdelkefi de l’école Zina Sousse / stage de formation dans l’espace mode du CNCC avec un montant de 1000 dinars offerts par le CNCC.

4ème prix :
Sameh Triki de l’école IS3M. Le prix consiste en un abonnement d’un an au magazine Modapelle Shoes and Bags offert par le styliste Modainpelle.

5ème prix :
Amina Toram, de l’école (ZINA Sousse, le prix consiste en un fonds documentaire offert par CTC/France)

Quant au prix spécial du jury, il a été accordé au Centre sectoriel de formation et des techniques appliquées au cuir de Mégrine.

Zied Laâdhari a indiqué lors de son mot d’introduction que le salut peut venir de la volonté des jeunes Tunisiens. Et il ne faut pas nécessairement attendre le gouvernement pour agir. Par ailleurs, il a souligné l’aide de l’Etat pour l’entrepreneur et a indiqué qu’il est au courant des difficultés rencontrées par le secteur. «  Prochainement, nous allons annoncé de nouvelles mesures au profit du secteur lors d’un prochain Conseil ministériel. » a-t-il  déclaré.

Wided Bouchamaoui, de son côté, a affirmé que malgré les difficultés du secteur, il existe des lueurs d’espoir. Par la même occasion elle a présenté la lauréate du 1er Prix, pendant l’édition 2013, et a fait savoir qu’elle est maintenant entrepreneur et exporte sa création.

Younes Ben Taher, pour sa part, a profité de le présence du ministre pour l’interpeller sur la réalité du secteur et lui dire que «  tous les professionnels attendent des mesures efficaces qui mettent un terme au marché parallèle », s’alarme-t-il

Amor Bouzouada, directeur général du Centre National du Cuir et de la Chaussure (CNCC),  est revenu sur la valeur ajoutée du secteur et a considéré que c’est un secteur à forte valeur ajoutée capable de contribuer à la relance de l’économie.

Interpellée par leconomistemaghrebin.com, la lauréate du premier prix a fait savoir qu’elle compte terminer ses études en premier lieu et se dédier ensuite à son ambition de se lancer à l’international.

Le secteur est composé de 251 entreprises dont 184 sont totalement exportatrices, 100 entreprises sont à capitaux étrangers, 37 à capitaux mixtes et 60 entreprises italiennes ou à participation italienne.  Le secteur emploie 36.800 personnes entre emplois directs et indirects qui se répartissent comme suit : cuir et peaux : 990, chaussures et tiges : 25.680, maroquinerie (8320) habillement en cuir (510), accessoires et composants (1300).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here